• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Eure-et-Loir : Décès suspect d'une patiente à la clinique Saint-François de Mainvilliers, un juge d'instruction saisi

Eure-et-Loir : Décès suspect d'une patiente à la clinique Saint-François de Mainvilliers
Une enquête est ouverte suite au décès suspect d'une patiente à la clinique Saint-François de Mainvilliers - France 3 centre-VDL - D. Le Pape et S. Hasnaoui

Une enquête est ouverte suite au décès d'une patiente à la clinique Saint-François de Mainvilliers. Le procureur de Chartres vient de saisir le juge d'instruction. La victime est une femme de 25 ans morte après son opération de l'estomac en août dernier.

Par Fabienne Marcel

Pour les proches, cela ne fait pas de doute la clinique serait responsable de plusieurs manquements, qui auraient entraîné la mort de Fanny. 

Isabelle Arnoult, la mère de Fanny tente de comprendre pourquoi sa fille est morte des suites d'une opération en août dernier. Agée de 25 ans, Fanny était mère de deux enfants. Elle s'est faite opérer de l'estomac à la la clinique Saint-François de Mainvilliers là où elle est salariée. Anomalie ? Négligence ? La famille ne comprend pas ce qu'il s'est passé. 

Ma fille a hurlé de douleurs toute la nuit. Et personne n'est venue la voir. 

Boris, le compagnon de Fanny a reçu plusieurs sms de sa compagne où elle décrit sa souffrance.

Elle m'écrit "j'ai pu d'espoir, je suis au bout du trou"

Le directeur de la clinique s'est exprimé au téléphone, pour lui aucun défaut d'organisation n'a été relevé.
Le Conseil départemental de l'Ordre des Médecins a décidé de saisir la Chambre disciplinaire de première instance du Conseil régional de l'Ordre des Médecins. Cette Chambre peut prendre une sanction allant jusqu'à la radiation des medecins.
De son côté, le procureur de Chartres s'est saisi de l'affaire, un  juge d'instruction a lancé une enquête.

La patiente "traitée avec légerté" 

Selon le procès verbal du Conseil départemental de l'Orde des Médecins que nous avons pu consulter, il apparrait qu'à ce stade de l'enquête, "Fanny a été peut-être traitée avec légerté par les urgentistes de la clinique".

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus