Eure-et-Loir : un jeune homme se tue sur la route, malgré la baisse de circulation due au confinement

Un jeune homme de 22 ans est décédé des suites de ses blessures, samedi 11 avril. Il avait perdu le contrôle de sa voiture alors qu’il circulait entre Illiers-Combray et Saint-Avit-les-Guespières (Eure-et-Loir).

Un jeune homme de 22 ans s'est tué dans un accident de voiture, ce samedi 11 avril.
Un jeune homme de 22 ans s'est tué dans un accident de voiture, ce samedi 11 avril. © Gendarmerie d'Eure-et-Loir
L’accident mortel s’est produit ce samedi 11 avril sur la RD 941 entre Illiers-Combray et et Saint-Avit-les-Guespières.

Au volant, un jeune Eurélien de 22 ans. Il perd le contrôle de son véhicule qui effectue plusieurs tonneaux. Le conducteur est alors projeté hors du véhicule.
 
Très grièvement blessé, il a été pris en charge sur place par les médecins secouristes. Une patrouille de gendarmes de la brigade motorisée de Châteaudun a pour sa part fait la liaison avec le centre hospitalier de Chartres pour acheminer en urgence des poches de sang.

Malheureusement, malgré l'intervention rapide des secours, le jeune homme est décédé des suites de ses blessures et n'a pu être transporté par l'hélicoptère du Samu.

Une dizaine de gendarmes s’est également rendue sur place pour effectuer les constatations et comprendre les raisons de cet accident.

Des excès dûs au confinement

Le colonel Georges Pierrini, commandant de la gendarmerie d'Eure-et-Loir, déplore "des conduites dangereuses et des vitesses excessives entraînant des accidents graves", "bien que la circulation routière soit considérablement réduite en cette période de confinement".

Ces excès seraient en fait liées au confinement, d'après Sylvain Soula, chef d'escadron, chargé de communication, région de gendarmerie Centre-Val de Loire. 
 
"Comme il n'y a personne sur les routes, les gens se croient tout seul. Ils se disent que la route est pour eux."

Plusieurs blessés les jours derniers

Plusieurs accidents ont en effet recensés ces derniers jours. Lundi 6 avril, un automobiliste circulant sur la RD103-13 a perdu le contrôle de son véhicule à Nogent-le-Rotrou et fini sa course dans le sens inverse de la circulation.

Il a fauché un piéton qui était en train d'entretenir les abords extérieurs de sa propriété. Grièvement blessé, le riverain a été évacué par hélicoptère vers un hôpital parisien.

Appel à la prudence

Le même jour, à Manou, un conducteur sous l'emprise de l'alcool a perdu la maîtrise de sa voiture et a terminé dans le fossé. Il a été blessé dans l'accident.

Les forces de l’ordre appellent à donc à beaucoup de prudence sur la route même si la circulation est très faible pendant le confinement.

Par ailleurs, les contrôles sont renforcés en ce début des vacances de Pâques.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers sécurité routière société sécurité coronavirus accident
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter