Municipales 2020 : quelles listes, quels candidats pour Chartres ?

© France 3 Centre
© France 3 Centre

L'actuel maire, Jean-Pierre Gorges (LR), se présente pour un quatrième mandat. LREM vient d’investir Gaël Garreau. Le PS, le PCF, EELV avec Génération écologie tentent de former une liste d’union de la gauche. Lutte ouvrière repart en campagne. Et d’autres surprises…
 

Par Juliette Roché

Les têtes de liste apparaissent petit à petit pour les municipales de Chartres. Si, le maire LR (Les Républicains) sortant, Jean-Pierre Gorges a déjà exprimé publiquement vouloir briguer un quatrième mandat, les autres formations se mettent en ordre.

Au Rassemblement national (RN), Séverin Sergent devrait déclarer officiellement sa candidature aux municipales dans les prochains jours. Cet ancien des Républicains est actuellement vice-président et porte-parole des Jeunes Agriculteurs d’Eure-et-Loir.

En Marche ! (LREM) vient d’investir un candidat officiellement. Le 28 novembre dernier, c’est Gaël Garreau qui a emporté l’investiture du parti présidentiel. Après le retrait de Vincent Bouteleux jusqu’alors pressenti pour mener la liste LREM à Chartres, c’est un proche de l’actuel député LREM, Guillaume Kasbarian, qui emporte la mise. Gaël Garreau est attaché parlementaire auprès du député de la première circonscription d’Eure-et-Loir. Et cette candidature, c’est une première pour lui. Côté programme, il est élaboré "en co-construction avec consultation des chartraines et des chartrains. Ces trois dernières semaines, nous avons fait du porte-à-porte pour receuillir la parole citoyenne" explique Gaël Garreau. La synthèse de ces orientations devrait se faire ce week-end. 
 


A gauche, le Parti socialiste (PS), le Parti communiste (PCF), Europe Ecologie Les Verts et Génération écologie sont en discussion pour mettre en place une liste commune. Au PS, Stéphane Cordier ne veut pas s’avancer sur le nom de la tête de liste mais il assure qu’ «une décision sera prise autour du 20 janvier 2020. »


Si le PS essaye de réaliser une liste d’union à gauche... Lutte ouvrière reste indépendant. Vincent Chevrollier et Marie-José Auvert devraient se présenter pour la quatrième fois aux municipales à Chartres sous l'étiquette Lutte Ouvrière. Pour le moment, le mouvement n’a pas déterminé de tête de liste, cela se fera en fonction de la loi pour la parité. Et pour le programme, « nous ne faisons pas de promesses, nous défendons les travailleurs, ceux dont l’unique moyen de subsister est le travail ! » précise Vincent Chevrollier.


Surprise de ce scrutin chartrain 2020, la proposition d’une liste de l’association CAC47. Chartres Agglomération Citoyenne 47 pourrait présenter ses 12 noms très prochainement. Le président de l’association, Gérard Leray voudrait pouvoir proposer une liste issue de la société civile avant le 10 décembre prochain.
 

Sur le même sujet

Les + Lus