• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Dreux : il fait un carton en créant un Carnet d'aventures pour encourager à voyager autrement

Couverture du Carnet d'aventures conçu par Allan Labielle. / © Photo DR
Couverture du Carnet d'aventures conçu par Allan Labielle. / © Photo DR

Le Drouais Allan Labielle s'est lancé dans la création d'un Carnet d'aventures, inspiré par son propre tour du monde. Avec plus de 15 000 exemplaires vendus, il n'aurait jamais imaginé avoir autant de succès. 

Par Aurélia Abdelbost

Durant un an, Allan Labielle, 29 ans, a parcouru 23 pays différents. Parti à la rencontre des gens, il possédait son propre carnet de voyage mais les pages blanches ne lui ont pas suffi : "J'écrivais un peu tout et n'importe quoi, il n'y avait pas de suivi", précise-t-il.
 
Allan Labielle à l'imprimerie. / © Photo DR
Allan Labielle à l'imprimerie. / © Photo DR
 

15 000 exemplaires vendus en 6 mois


Au retour de son voyage, l'ex-conseiller en banque décide d'élaborer son propre carnet, guidé et illustré, et il va jusqu'au bout de l'idée. Il travaille avec un amie graphiste puis lance un financement participatif. Il se souvient :

Je ne savais pas si ça pouvait intéresser les gens et j'ai été très content de voir que la cagnotte a eu beaucoup de succès. C'était un peu la panique aussi car j'avais 450 carnets à envoyer en contre-partie.

Plus de 5 000 euros sont récoltés.

Ce n'est que le début du succès, il obtient ensuite le soutien de l'éditeur Christophe Prat, de la maison d'édition ELLA et l'aventure est lancée ! Le jeune créateur, à sa grande surprise, a déjà vendu 15 000 exemplaires depuis le mois de janvier 2018 et a un carnet de commandes bien rempli.
 

Un concept original


"J'ai souhaité concevoir quelque chose de complet qui correspond à tous les types de voyageurs, aussi bien pour des séjours de luxe que pour des personnes qui partent avec leur sac à dos", explique Allan Labielle.

Dans ce carnet on retrouve des classiques comme un petit lexique mais surtout des pages originales qui ont pour but de proposer une vision différente du voyage. Comme par exemple les pages "J'ai pas les mots", une sorte de lexique composé d'images pour se faire comprendre. Il y a aussi une rubrique où noter les contacts des personnes que l'on a rencontrées, où l'on peut coller une photo. Ou bien des pages sur lesquelles on vous propose d'écrire les différences culturelles notables qui ont été découvertes.

Le jeune homme a tiré le maximum de sa propre expérience de voyage pour proposer un carnet à la fois utile et ludique.
 

Ce carnet est imprimé à Chartres puis le façonnage est réalisé par l'entreprise BAJE, aussi localisée à Chartres, qui met en avant l'emploi de personne handicapées.
 

Déjà un nouveau projet en cours


Passer de conseiller en banque à diffuseur distributeur n'a pas été facile mais son ancienne profession l'a beaucoup aidé quand il s'agissait de négocier avec les grandes enseignes de distribution.

Allan Labielle a réussi à faire son trou et peut profiter de nouveaux revenus. Il est d'autant plus content que jamais il n'aurait imaginé que le Carnet d'aventures susciterait autant d'enthousiasme.

C'est très valorisant de voir que ce qu'on a créé fonctionne, de recevoir des photos des quatre coins du monde de personnes qui utilisent le carnet et même tout simplement de le voir en magasin.

Le Carnet d'aventures a encore de belles perspectives, il est déjà présent dans 358 points de vente, en France, en Suisse, en Belgique ou encore à Montreal. Bientôt, une version en allemand sera disponible.

Le jeune Drouais voit même encore plus loin. Il travaille en ce moment sur un nouveau projet : un carnet de voyage destiné aux enfants
 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus