• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Sucrerie de Toury : une manifestation perturbe l'assemblée générale entre les betteraviers et la direction

© F3CVDL TM
© F3CVDL TM

La rencontre entre les professionels du secteur de la betterave d'Eure et Loir et la direction du groupe Cristal qui posséde l'usine de Toury, a été perturbée ce jeudi matin. La CGT a appelé à un rassemblement. Prés de 300 personnes sont venues manifester.

Par Nathanael Lemaire

Une centaine de manifestants se sont rassemblés, ce jeudi devant les portes de la salle des fêtes de Pithiviers. Là, s'est tenu ce matin l'assemblée générale de la section Pithiviers-Toury de Cristal Union en présence de planteurs, d'administrateurs et de la direction de l'entreprise.

En plus des 150 salariés de l'usine de Toury directement concernés par la fermeture du site, des habitants, des retraités de la sucrerie et des salariés d'autres sites du groupe Cristal Union se sont rendus devant la salle des fêtes de Pithiviers. C'est ainsi prés de 300 personnes qui refusent la fermeture annoncée de la sucrerie de Toury à l'horizon 2020. Ils se sont donné rendez-vous devant la salle des fêtes de Pithiviers pour se faire entendre de la direction du groupe sucrier Cristal Union. 

A l'intérieur de la salle sont réunis les professionnels agricoles et administratifs du secteur de la betterave de l'Eure et Loir. Gardée par des vigiles, la salle n'a pas été envahie et la réunion s'est tenue comme prévu. Les producteurs ont saisi cette assemblée générale pour exprimer leur désarroi face à cette fermeture et aussi à la baisse du prix de la tonne de betterave.

Aujourd'hui on ne sait pas quel est l'avenir des sites industriels, on va droit dans le mur. On ne veut pas se retrouver sans industrie, sans emploi,

résume Frederic Rebyffé, délégué syndical CGT de la sucrerie de Toury

A ce jour, une seule certitude, la campagne betteravière 2019 aura bien lieu, c'est à l'horizon 2020 que l'horizon s'assombrit pour l'activité du site de Toury.


La rencontre du jour à l'intérieur de la salle a mis en contact la coopérative Cristal Union et les producteurs de betteraves de la région. Il s'agit de travailler à un projet de continuité de la production betteravière au-delà de 2020 dans un contexte de chute des cours du sucre. 

"Il y a aujourd'hui la garantie pour tous les producteurs en coopératives de pouvoir continuer à faire de la betterave" a constaté Alexandre Pelé, président de la confédération générale des Planteurs de Betteraves, à l'issue de cette première journée d'échange.

Il précise qu'aujourd'hui ", c'était surtout un moment d'échange entre les coopérateurs et leur coopérative pour comprendre les enjeux à venir" après la fermeture de la sucrerie de Toury.

Cristal Union a 3 usines distantes d'une trentaine de kilomètres dans la région (Toury,Pithivier et Corbeille) la production de l'Eure et Loir sera répartie sur les deux sites restant après l'arrêt du site de Toury.

Après 2020, la betterave étant une denrée périssable, il y aura certainement un allongement de la campagne betteravière pour absorber la production sur 2 usines au lieu de 3 ce qui va nécessiter des adaptations de part et d'autre.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus