• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Eure-et-Loir : 150 salariés menacés de licenciement à la sucrerie de Toury

Sucrerie : licenciements à Toury dans l'Eure-et-Loir / © F3CVDL
Sucrerie : licenciements à Toury dans l'Eure-et-Loir / © F3CVDL

Mercredi 17 avril, après un comité central d'entreprise, les 150 salariés de la sucrerie de Toury, en Eure-et-Loir, ont appris  que leur usine fermera début 2020, sur décision du groupe Cristal Union. La CGT parle de "dégoût, colère et tristesse".
 

Par MTtrachsler

L'annonce est brutale "C'est un coup de massue", indique les salariés, partagés entre tristesse, dégoût et colère. Selon les syndicalistes, la direction du groupe Cristal Union, propriétaire de la sucrerie de Toury (Eure-et-Loir), à 35 kilomètres au nord d'Orléans, a annoncé ce mercredi après-midi, lors d'un comité central d'entreprise, la fermeture du site d'ici début 2020.
 


"Le groupe souhaite augmenter sa productivité et annonce un vaste plan social (sucrerie de Bourdon, dans le Puy-de-Dôme, d’Erstein, en Alsace)", indique Frédéric Rebyffé, un syndicaliste CGT.  
"Notre secteur est en crise et des rumeurs de fermeture circulaient". De son côté, la direction de Cristal Union assure vouloir pérenniser ses activités en prenant cette décision. "L'essentiel pour nous est de pérenniser les activités globales de Cristal Union", déclare Pierre Ducret, le directeur du site de Toury.


Recherche de repreneurs potentiels 

"Aujourd'hui, nous nous inscrivons dans un cadre légal et nous nous devons  de chercher des repreneurs potentiels pour Toury." La campagne betteravière 2019 devrait avoir lieu, mais la fermeture interviendrait juste après.
Ce jeudi, François Bonneau a réagi sur son compte twitter. Le président de la région a affirmé vouloir mettre "tout en oeuvre pour la reprise de l'entreprise et le maintien de l’emploi local".

 



 

Sur le même sujet

Débat sur la réforme des retraites -Orléans (mars 2019)

Les + Lus