Vitesse excessive, voiture en feu : 7 personnes dont 5 jeunes de 17 à 19 ans tuées dans un tragique accident de la route

Un accident dramatique s’est produit ce mardi 18 juin en fin d'après-midi à Bailleau-le-Pin en Eure-et-Loir. 7 personnes sont mortes. Deux personnes âgées figurent parmi les victimes, ainsi que cinq jeunes de 17 à 19 ans.

Les routes de la région Centre-Val de Loire ont payé un très lourd tribut ce mardi. Vers 18h19, sept personnes sont mortes dans un terrible accident sur la RD 921, à hauteur de la commune de Bailleau-le-Pin, dans l'Eure-et-Loir, à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Chartres.

Les victimes sont un couple de personnes âgées de 80 et 85 ans et cinq jeunes de 17 à 19 ans, selon le cabinet de la préfecture. La préfecture a également indiqué qu’un choc frontal très violent était à l'origine de cet accident. Un véhicule où se trouvaient les cinq jeunes, a percuté un autre véhicule venant en sens inverse, celui du couple de personnes âgées.

L'un des jeunes devait passer le Bac

Selon le procureur de la République de Chartres, contacté par France 3, la vitesse est clairement la cause principale de l'accident et de son lourd bilan. En outre, "il est très probable" selon les enquêteurs que "les ceintures à l'arrière n'étaient pas attachées".

La Peugeot 206 dans laquelle circulaient les cinq jeunes, s'est déportée en sortie de virage et a heurté de plein fouet la Citroën Cactus des retraités. L'un des cinq jeunes devait passer une épreuve du Bac à 9h30 ce 19 juin au lycée des métiers Gilbert Courtois à Dreux, où une cellule psychologique a été mise en place.

Après cette collision, la première voiture a percuté une troisième qui arrivait également en sens inverse. Les jeunes ont péri dans l'embrasement de leur véhicule après ces deux collisions. Ils étaient originaires d'Illiers-Combray, Lucé, Bailleau-le-Pin et Berchères-les-Pierres.

Deux autres personnes, d'une vingtaine d'années, ont été blessées dans ce drame, l'une gravement et l'autre plus légèrement. Il s'agit des occupants du troisième véhicule, une Honda.

Un important dispositif a été rapidement mis en place avec des unités de gendarmeries et 43 pompiers. Un hélicoptère du SMUR s'est également rendu sur place. Les blessés ont été transportés à l'hôpital du Coudray, toujours selon la Préfecture d'Eure-et-Loir qui ajoute que les autres victimes venaient elles aussi du département.

Les autorités ont aussi indiqué qu'une déviation avait été mise en place "pour sécuriser la zone de l'accident et faciliter les opérations de secours".

Des accidents mortels en hausse depuis l'an dernier

Avec son lourd bilan, cet accident est le plus violent depuis de nombreux mois dans toute la région Centre-Val de Loire. Si certains résidents des alentours interrogés par France 3 évoquent des routes particulièrement accidentogènes, il semble que l'Eure-et-Loir ne soit ni plus ni moins dangereux qu'un autre département.

Toutefois, selon les statistiques réunies par l'Observatoire inter-ministériel de la sécurité routière (Onisr), les jeunes restent parmi les victimes les plus fréquentes dans les accidents mortels, tandis que la vitesse est le principal facteur. En 2023, 3167 personnes ont été tuées sur les routes françaises, soit 100 tués de moins qu'en 2022. Cependant, les premiers mois de l'année 2024 ont été plus meurtriers que ceux de l'année précédente.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité