Fermeture des écoles lundi : sur les réseaux sociaux, la solidarité s’organise en région Centre-Val de Loire

© France Télévisions
© France Télévisions

Après l’annonce du gouvernement de fermer les écoles et les crèches dès lundi, la solidarité s’organise sur les réseaux sociaux. De nombreuses annonces ont fleuri un peu partout dans la région depuis hier soir pour garder les enfants des parents travailleurs.
 

Par Juliette Roché

#Jeproposemonaide ou #gardeenfants c’est avec ces hashtags que certains internautes proposent leur service pour garder vos enfants gratuitement dès lundi. De nombreuses pages Facebook se sont mises à modérer les annonces de garde d’enfant entre les gratuites et les payantes. Car en situation de crise, le pire comme le meilleur envahissent les réseaux sociaux.

 

Certains internautes en profitent pour proposer leur service contre des sommes assez délirantes. Parfois, c'est l'occasion d'une reconversion facile ! Enfin, comme pour les gels hydroalcooliques ou les masques, la spéculation va bon train. 
 

L'entraide sur les réseaux 


Mais la majorité opte quand même pour la solidarité.  A Orléans, le groupe Se Rendre Service Entre Orléanais a publié un post précisant que le groupe publiera "uniquement les propositions de garde à titre gratuit !!!! " pour "faire preuve de cohésion et d’entraide à ceux qui le peuvent pour ceux qui doivent aller bosser".
 
© France Télévisions
© France Télévisions


Commerçants, assistantes maternelles ou simples citoyens se mobilisent pour soutenir les parents travailleurs. Car exception faite des enfants de personnel de santé considérés comme prioritaires, les autres enfants devront être gardé autrement. Les parents doivent donc se débrouiller avec les moyens du bord.

Les applications misent sur l'entraide



Sur Twitter, Nextdoor France, un réseau social d’entraide entre voisins, propose une plateforme dédiée à la garde de vos enfants. Elle met en relation parents en demande et bonnes âmes disponibles. Autre réseau mobilisé pour l'occasion, l'application Freebulle à Tours. Ce réseau collaboratif pour les familles est dédié à la garde d'enfants en urgence. Sur sa page Facebook, Freebulle appelle à la solidarité des parents inscrits et propose "aux parents salariés devant se rendre sur leur lieu de travail de leur offrir le temps de garde dont ils ont besoin".

 

La sécurité sociale lance une plateforme spéciale pour les parents arrêtés

Chartres, Tours, Châteauroux, Bourges ou Orléans, les annonces se multiplient sur les pages Facebook de troc ou d'échanges dans nos six départements. Pour les parents qui n'auraient pas de solution d'ici à lundi. La sécurité sociale a développé une plateforme pour déclarer les arrêts maladie en ligne. Le site Améli précise que seul les parents d'enfants de moins de 16 ans pourront bénéficier de l'indemnisation. Seul un parent peut remplir l'arrêt et donc bénéficier de l'indemnisation. Mais les parents pourront quand même se relayer dans la garde de leurs bambins. POUr en savoir plus, le forum Améli répond à toutes vos questions. 

 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus