• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Fête de la Science : quand les étudiants s'emparent des réseaux sociaux

La fête de la science se déroule chaque année en octobre / © CM
La fête de la science se déroule chaque année en octobre / © CM

A l'occasion de l'édition 2018 de la Fête de la Science, des étudiants de toute la France se sont inscrits à l'opération "Live Reporter" pour faire découvrir les animations et les expériences sur les réseaux sociaux.
 

Par Nicolas Ricoud

Patrick, Alicia, Maude et Cécile vivent en région Centre-Val de Loire. Et cette année, ils participent à l'opération "Live Reporter" organisée dans le cadre de la Fête de la Science.

Leur défi : se rendre sur les différentes manifestations organisées du 6 au 14 octobre 2018 munis de leurs appareils photos, smartphones et ordinateurs portables pour être reporters et partager ce qu'ils découvrent au fil des jours.

La Fête de la Science en est à sa 27e édition. En région Centre-Val de Loire, elle est coordonnée par Centre-Sciences.
 

Des étudiants du Centre-Val de Loire jouent les "Live Reporter"

Parmi les inscrits pour la région, nous avons été voir leurs comptes sur les réseaux sociaux afin de partager leurs publications.

Patrick est originaire d'Australie. Il étudie actuellement à l'université François Rabelais de Tours en section IDOH (Infectious Diseases and One Health). Ce master unique sur les maladies infectieuses permettra aux étudiants d’acquérir des compétences en santé humaine et animale.

Le 10 octobre, il participait à une conférence organisée à Tours dans le cadre de "Pint of science", une manière de démocratiser l'univers scientifique. Pendant la soirée, plusieurs conférences rapides, de 15 minutes chacune, étaient ainsi proposées. Au programme : les maladies respiratoires, la radioactivité, les lipides et le cancer.
 
 


Maude est installée à Tours. Elle étudie en première année de Licence de mathématiques, à l'UFR sciences et techniques de Tours. A l'occasion de la Fête de la Science, elle s'est rendue au village des sciences installé dans la mairie de Tours.
 
Voir cette publication sur Instagram

#FDSLive #FDS2018

Une publication partagée par Maude (@maude_abk) le



Cécile vit à Orléans. Cette étudiante en licence professionnelle "Métiers du Numérique" est inscrite à l'IUT d'Elbeuf (Seine-Maritime).

Au cours de la fête de la Science, elle a exploré plusieurs manifestations.

A Saint-Jean-le-Blanc, dans l'agglomération orléanaise, elle a réalisé une vidéo autour d'animations scientifiques à destinations des plus jeunes. Des expériences faciles à reproduire. Avec du liquide vaisselle, une pomme de terre ou une bombe à eux, la science devient tout de suite plus amusante.
 

Un peu plus tôt dans la semaine, cette étudiante s'était rendue à Pithiviers pour suivre une conférence sur le "light painting" ... un appareil-photo, des jeux de lumière et un résultat éblouissant à découvrir en vidéo :
 

Cécile a également pu se rendre dans d'autres animations, comme une exposition autour des oiseaux et des nichoirs organisée à Châteaudun.
  

Ailleurs en France ?

Les Live Reporters sont mobilisés partout en France. En naviguant sur les réseaux sociaux avec le hashtag #FDSLive, on découvre par exemple que Romain, qui vit en Ile-de-France est très actif sur Twitter. Dans cette vidéo, il nous propose de découvrir des expériences autour de l'eau savonneuse ou la paille de fer :
 


Il y a également Estelle, à Marseille. Elle a assisté à une animation organisée par l'IFREMER. L'occasion de plonger sous la mer avec des lunettes de réalité virtuelle.
 

Enfin, en Bretagne, Justine qui est Doctorante en 3ème année à l'IETR (Institut d’électronique et de télécommunications de Rennes) propose des vidéos humoristiques. Elle étudie "l'approximate computing" pour réduire la consommation énergétique de nos objets connectés et organise des conférences. Dans sa vidéo, elle s'amuse avec les erreurs qui pourraient venir à la rescousse de notre monde connecté :
 

La Fête de la Science se termine ce dimanche 14 octobre 2018. Mais elle reviendra dès l'année prochaine à la même époque !


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus