Football : l'US Orléans et la Berrichonne de Châteauroux rétrogradées en National 2 à titre conservatoire

Les sanctions sont tombées mardi et ce mercredi 10 janvier 2023. Faute d'apport de garanties financières suffisantes, l'US Orléans et la Berrichonne de Châteauroux sont rétrogradées à titre conservatoire par la DNCG, le gendarme financier du football français.

Les deux meilleurs clubs de la région Centre-Val de Loire sont dans la tourmente. Dans des situations sportives compliquées en championnat, les finances sont, elles aussi, loin d'être aux beaux fixes. Actuellement, l'US Orléans est 10ᵉ tandis que Châteauroux n'est que 18ᵉ et relégable de National. 

Interdictions de recrutement et masses salariales encadrées 

Ces décisions, si elles sont confirmées, prendront effet dès la saison prochaine. Elles pourront changer si les garanties financières fournies par les deux clubs sont jugés suffisantes aux yeux de la DNCG. Pour les deux clubs, en plus de la rétrogradation provisoire, une interdiction de recrutement et un encadrement de la masse salariale ont été prononcés. 

Les deux clubs sont alors face à un double défi. Assurer au plus vite le maintien sportif en ne terminant pas dans les six dernières places du championnat et réunir tous les documents nécessaires pour justifier d'une santé financière suffisante.

"Une catastrophe"

"Ce serait une catastrophe si les sanctions tombaient", réagit Antonio Teixeira le président de la ligue du Centre. "C'est encore une année très compliquée avec six descentes. Il faut que nos clubs s'en sortent. Je suis confiant. Je sais qu'Orléans travaille très bien. À la Berrichonne il y a eu ce problème d'investisseurs étrangers qui font croire qu'ils vont tout casser... Entre les promesses et ce qui est mis sur la table, il y a un monde qui nous sépare", conclut-il.