• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Gilets jaunes : Tours prête pour l'acte XII

Manifestation des gilets jaunes, à Tours, le 5 janvier. / © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Manifestation des gilets jaunes, à Tours, le 5 janvier. / © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Comme Bourges en janvier, la ville de Tours est l'un des points de rassemblements du Grand Ouest pour la nouvelle manifestation du mouvement des gilets jaunes, ce samedi 2 février. 

Par Yacha Hajzler

"Inquiétude légitime", "grande prudence", "individus mal intentionnés"... Le communiqué diffusé le 31 janvier par Christophe Bouchet, maire de Tours, donne le ton. 
 

La ville est en effet l'un des points de rassemblement du Grand Ouest pour l'acte XII du mouvement des gilets jaunes. 3000 à 8000 manifestants sont attendus, selon le communiqué du maire. Le rassemblement est prévu dès 11h, pour l'accueil, rue Rochepinard. La manifestation elle-même devrait commencer à 14h, place Jean Jaurès. 
 

La ville baisse les rideaux


L'hôtel de ville, les musée set les bibliothèques seront fermés, mais également les Halles, selon nos informations. La plupart des commerçants ont prévu de baisser le rideau. Une préparation digne d'un état de siège, face à l'amertume des premiers concernés. 
 

Si des renforts policiers ont été demandés, le site collaboratif  La rotative précise : "Niveau matériel, on n’a pour l’instant vu ni canon à eau, ni grilles anti-émeutes, ni blindés de la gendarmerie."  L'article évoque également les caméras de sécurité de la ville, la composition des cortèges ou encore les points de tension des précédentes manifestations. 
 

D'autres rassemblements prévus


Dans la région, on attend également une mobilisation solide à Châteauroux, avec jusqu'à 3000 manifestants. La marche a été autorisée par la préfecture, et son parcours est connu. 

A Orléans, un cortège est prévu à 14h, place d'Arc. L'appel a manifester a notamment été suivi et relayé par la CGT du Loiret, dont le but est de "[Se mobiliser] ensemble gilets jaunes, gilets rouges ou sans gilet tous ensemble pour gagner"

Ailleurs en France, les gilets jaunes dédident certains rassemblements aux blessés dans les manifestations. Une "marche des blessés" aura ainsi lieu à Paris, à l'initiative d'Antonio Barbetta, gravement touché au pied par un éclat de grenade lacrymogène. 
 

Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus