• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

500 ans de la Renaissance : Macron en visite à Amboise, un rendez-vous périlleux

Emmanuel Macron et Sergio Mattarella, en Italie, en janvier 2018. / © Vincenzo PINTO / AFP
Emmanuel Macron et Sergio Mattarella, en Italie, en janvier 2018. / © Vincenzo PINTO / AFP

Le chef de l'Etat a convié à son déplacement officiel son homologue italien Sergio Mattarella, avec l'objectif de ressouder la relation France-Italie. 

Par Yacha Hajzler

Ce jeudi 2 mai, le président de la République Emmanuel Macron se déplace à Amboise dans le cadre des célébrations pour les 500 ans de la Renaissance, et les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci. Il sera accompagné de son homologue italien Sergio Matarella.
 

Emmanuel Macron avait d'ailleurs annoncé le 3 mars sur la Rai, la télévision italienne, cette visite commune. Un exercice bien plus périlleux qu'à l'habitude
 

Réparer le lien France-Italie


Des tensions se font régulièrement sentir depuis juin dernier entre la France et le gouvernement italien, notamment personnifié par le ministre d'extrême-droite Matteo Salvini. Brouille sur la question migratoire, soutien italien aux "gilets jaunes", susceptibilités sur l'appropriation de la figure de De Vinci... 
 

En Italie, le titre de président de la République est essentiellement honorifique, ce qui explique l'écart politique entre Sergio Mattarella - plutôt de centre-gauche - et le gouvernement actuel, très à droite. Avec la visite de Matarella, Macron veut rappeler les liens historiques entre les deux pays, et raviver un certain sentiment européen, aux côtés d'un allié de circonstance.

La "tactique Mattarella" n'est pas née avec cette invitation. "Mattarella à l’Élysée chez Macron – La gifle française au gouvernement"titrait déjà en février dernier le quotidien italien La Repubblica. 
 

Le programme de la rencontre : 


Les deux hommes doivent se retrouver à 11h30 pour une visite du château d'Amboise, suivi d'un moment de recueillement sur la tombe de Léonard de Vinci. Un déjeuner au Clos-Lucé est prévu à 12h.

A 14h30, ils rencontreront 50 porteurs de projets pour les célébrations des 500 ans de la Renaissance. La fin de journée se déroulera au château de Chambord, où les chefs d'Etat sont attendus à 16h. 
 

Des mesures de sécurité drastiques


Dès le ler mai à 7h, le stationnement sera interdit dans le centre-ville d'Amboise, dans un périmètre défini par la préfecture. Cette interdiction ne sera levée que jeudi 2 mai, à 17h. Le jour J, tout le centre-ville d'Amboise sera fermé à la circulation, ainsi que le pont de Loire, l'Île d'Or... 

Les châteaux d'Amboise et de Chambord seront eux aussi interdits au public. 
 
Les périmètres A et B de sécurité dans Amboise.
Les périmètres A et B de sécurité dans Amboise.

Un encadrement drastique qui n'est pas du goût des commerçants de la ville, selon France Bleu Touraine. Certains seront contraint à baisser le rideau, ou en tout cas à une perte considérable de revenus, en plein pont du 1er mai. 

"Normalement, on devait ouvrir, c'était le côté sympa. Y avait des touristes, les politiques, pas mal de journalistes. Du coup on n'aura strictement rien, juste les rideaux baissés." témoigne pour nos confrères le gérant de la boucherie du centre, Alexis Coolen. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales à Tours : deux candidats se disputent LREM

Les + Lus