Indre-et-Loire : vaste opération de contrôle pour usage de stupéfiants aux abords des collèges et lycées

Sur réquisition du procureur de la République de Tours, une opération stupéfiant a été menée mardi matin, particulièrement aux abords des établissements scolaires d'Indre-et-Loire. Quatre infractions pour usage de stupéfiants sont à signaler. D'autres pourraient suivre en Indre-et-Loire.
Sept véhicules ont été contrôlés mardi matin à Chinon.
Sept véhicules ont été contrôlés mardi matin à Chinon. © Pierre-Antoine Lefort - MAXPPP
Chinon, Tours, Joué-lès-Tours... et ce n'est sans doute que le début. Mardi matin, une vaste opération stupéfiant a été menée mardi, notamment aux abords des établissements scolaires (collèges et lycées) d'Indre-et-Loire sur réquisition du procureur de la République de Tours, Grégoire Dulin.
 

Une cinquantaine de personnes et sept véhicules ont été contrôlés. Quatre infractions pour usage de stupéfiants sont à signaler, indique la gendarmerie d'Indre-et-Loire mercredi sur Facebook, qui annonce, en outre, que "d'autres opérations de ce même genre auront lieu prochainement".

C'est une nécessité et une priorité

explique Grégoire Dulin, procureur de la République de Tours. "J'ai demandé aux policiers et aux gendarmes d'Indre-et-Loire de multiplier les contrôles aux abords des collèges et lycées, non seulement pour démanteler les réseaux de trafic de stupéfiant et d'interpeller les consommateurs."

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers drogue