Indre-et-Loire : La CGT Vinci autoroutes lance un mouvement de grève devant le siège régional de Chambray-lès-Tours

Elus, syndiqués et salariés se rassemblent tout le week-end devant le siège régional de Vinci autoroute, à Chambray-lès-Tours. La mobilisation, d'ampleur nationale, dénonce le recours de l'entreprise à l'activité partielle.

La grève a commencé vendredi 18 et se prolongera jusqu'au dimanche 20 décembre
La grève a commencé vendredi 18 et se prolongera jusqu'au dimanche 20 décembre © France Télévisions

Ils étaient "une douzaine" rassemblés ce vendredi 18 décembre devant la direction régionale de Chambray-lès-Tours, selon le secrétaire général du syndicat Cofiroute Patrice Louis. La CGT ASF, Cofiroute et Escota appellent à la grève jusqu'à dimanche 20 décembre. "Nous avons, ce vendredi , distribué des tracts qui évoquent la problématique que nous rencontrons"

En cause : le recours à l'activité partielle de la part de l'entreprise. Mis en place depuis le 9 novembre, il pourrait bien se prolonger jusqu'au 9 mars 2021. De ce fait, les salariés mis en chômage partiel touchent aujourd'hui 84% de leurs salaires net."On se bat pour que l'activité partielle s'arrête dans l'entreprise. Nous pensons qu'ils peuvent financer les salariés, malgré la période, sans faire participer les collectivités". En effet, la CGT justifie également leur mouvement par la distribution de 1,7 milliard d'euros de dividendes entre 2019 et 2020.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social