Indre-et-Loire : le Grand Est Touraine décroche le "Contrat de transition écologique"

Le Grand Est Touraine a obtenu le "Contrat de transition écologique". Une opportunité pour les acteurs économiques de ce territoire de prendre un virage plus respectueux de l’environnement et de requalifier par exemple ses friches industrielles.
 

Le Contrat de Transition écologique, une opportunité pour le territoire du Grand Est Touraine.
Le Contrat de Transition écologique, une opportunité pour le territoire du Grand Est Touraine. © Photo d'illustration Pixabay

Le dossier avait été déposé il y a un an, mais la bonne nouvelle est tombée il y quelques jours. Le Pays Loire Touraine, qui regroupe 55 communes du département, a été retenu pour le Contrat de transition écologique. Maintenant, il reste à faire un état des lieux de tous les projets durables et responsables qui pourraient être présentés à l’État, et bien sûr, retenus.

"Il y aura un diagnostic et des appels à projets au sein du territoire Loire Touraine. Puis on décidera démocratiquement quelles sont les priorités. Je pense que l’on présentera 10 à 15 fiches actions à l’Etat. Et on verra concrètement comment ce dernier peut nous accompagner ", nous explique Daniel Labaronne, député LREM de la deuxième circonscription d'Indre-et-Loire.

 

L'écologie doit être un moteur de l'économie

Pour les communes du nord-est du département, ce contrat de transition doit offrir des opportunités afin que l’écologie devienne un moteur de l’économie. Il y a par exemple plusieurs friches industrielles en désuétude depuis des années et qui mériteraient une reconversion. À Amboise, par exemple, avec le site de l’ex-usine Mabille (2,5 hectares) et la friche du Clos-Lucé, ou à Bléré avec 2,8 hectares de friches qui sont situées aux bords du Cher. D’autres projets pourraient concerner l’agriculture, avec des conversions en bio ou des projets de maraîchages.

Le Pays Loire Touraine, situé à l'Est de l'Indre-et-Loire, regroupe 55 communes.
Le Pays Loire Touraine, situé à l'Est de l'Indre-et-Loire, regroupe 55 communes. © PaysLoireTouraine

 

Une nouvelle opportunité pour les acteurs économiques ?

Mais pour amorcer ce virage vers une économie plus vertueuse et plus soucieuse des enjeux environnementaux, il manque parfois certaines compétences dans les territoires. Pour Daniel Labaronne, député LREM de la région

Les élus locaux ont bien sûr des idées de développement, mais ils ont parfois peur de se lancer seuls dans des dossiers longs et compliqués. Ils ont besoin d’être accompagnés par des spécialistes. L’État est en capacité de leur apporter ce soutien sur ces dossiers techniques et financiers compliqués. Daniel Labaronne, député LREM de la 2e ciconscription en Indre-et-Loire

Après avoir été labellisé Territoire d’industrie, l’année dernière, ce Contrat de transition écologique ouvre de nouvelles perspectives de développement pour le Grand Est Touraine. Mais pour l’instant, avant de véritablement pouvoir démarrer, il va falloir attendre la fin du processus électoral, avec les élections municipales de juin et par la suite l’installation des conseils municipaux. Rien ne pourra donc démarrer avant le mois de septembre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
écologie environnement économie politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter