Quand la boxe se décline au féminin : un atout pour les filles au quotidien

De plus en plus de filles franchissent la porte des salles de boxe. Le club jocondien "Sambo Boxing Joué Touraine" entraine une 30éne de féminines aux techniques du kickboxing. Dans un environnement difficile où les filles doivent s'imposer, la pratique d'un art martial semble un atout. 

Par Nathanael Lemaire

Le gala de boxe "The Victorious" proposé ce samedi soir à Joué-les-Tours (37) présente des combats féminins au côté de boxeurs professionnels hommes. Depuis plusieurs années, les arts martiaux se féminisent, à l'exemple du "Boxing Sambo Joué Touraine" qui a vu ses dernières années son effectif de filles considérablement augmenter.

En minime, le club jocondien compte 15 filles, idem en cadet et la jeune Mounia Djellel (photo) illustre cette combativité féminine. A l'entrainement, sur le ring, la mixité offre des partenaires pour une meilleure préparation des combats féminins.

Les raisons de ce regain d'intérêt des filles pour les sports de combat avec Kader Zighem, ancien champion et entraîneur du BSJT :

Boxer au féminin
De plus en plus de filles viennent pratiquer la boxe. Un sport de la confiance en soi et de la force selon Kader Zighem, entraineur du BSJT - France 3 Centre Val de Loire - Nathanaël Lemaire
https://www.facebook.com/SamboJoueLesTours/

A lire aussi

Sur le même sujet

Nathalie Kerrien sur la ligne Châteauneuf - Orléans

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne