Marie-France Beaufils : “l'Etat doit reprendre ses responsabilités pour la SNCF”

Marie-France Beaufils sur le plateau du 19/20 lundi 9 avril
Marie-France Beaufils sur le plateau du 19/20 lundi 9 avril

Marie-France Beaufils était l'invitée politique du 19/20 ce lundi 9 avril. La maire PCF de Saint-Pierre-des-Corps souhaite que l'Etat prenne ses responsabilités pour la SNCF. Elle plaide aussi pour que la deuxième ligne de tramway de Tours desserve l'est de la métropole et Saint-Pierre-des-Corps.

Par RB

Marie-France Beaufils était l'invitée politique du 19/20 ce lundi 9 avril. La maire PCF de Saint-Pierre-des-Corps s'est exprimée sur la grève des cheminots contre la réforme de la SNCF.

La SNCF a montré ses faiblesses ces dernières années - on a 55 milliards de dettes pour 2018 - parce que depuis des décennies on a fait porter par l'entreprise nationale les coûts des infrastructures et des moyens nouveaux qui ont été mis en place en particulier pour le TGV. Il faut que l'Etat reprenne ses responsabilités. Si vous regardez la Deutsche Banh (ndlr : la SNCF allemande), elle a bénéficié d'une reprise de sa dette par le gouvernement allemand il y a quelques années.

La maire de Saint-Pierre-des-Corps a aussi montré son scepticisme face à l'ouverture annoncée du rail français à la concurrence.

Lorsque l'on parle d'ouverture à la concurrence on a un problème avec les correspondances qui ne sont pas obligatoirement assurées entre les trains. Comment reconnecter tout ça ?  Ce n'est pas si simple. Autre aspect constaté : en Angleterre où la concurrence a été mise en place, les prix pour les usagers ont fortement augmenté. La concurrence contrairement a ce que l'on dit souvent n'apporte pas obligatoirement une réduction des coûts. 

Marie-France Beaufils plaide aussi pour que la deuxième ligne de tramway de Tours desserve l'est de la métropole et Saint-Pierre-des-Corps.

A partir du 18 avril et l'enquête préalable, les habitants peuvent donner leurs attentes par rapport à la suite du tramway, car la première ligne dessert le nord et le sud et nous pensons que l'on ne peut pas être seulement dans une desserte de l'ouest, qu'il faut aussi desservir l'est. Ce n'est pas obligatoirement relier les gares de Saint-Pierre-des-Corps et Tours mais plutôt permettre aux habitants de venir par le tram au lieu d'utiliser leur voiture.

Maire depuis 35 ans à Saint-Pierre-des-Corps, Marie-France Beaufils a aussi été questionnée sur son éventuelle candidature aux élections municipales de 2020.

Pour le moment aucune décision n'a été prise, ce n'est pas une position que je prendrai toute seule. Le paysage politique a changé, on ne sait pas trop ce qu'il en sera en 2020. On a besoin de voir comment l'ensemble de la gauche et ses composantes vont progresser mais il y a sans aucun doute à Saint-Pierre-des-Corps des capacités de relève.

Saint-Pierre-des-Corps fait aujourd'hui figure de bastion historique du Parti Communiste Français. Les communistes sont à la tête de cette ville de tradition ouvrière et cheminote depuis 1920.

 

Marie-France Beaufils invitée de Rébecca Benbourek sur le plateau du 19/20 Centre Val de Loire

Le parcours de Marie-France Beaufils

1957 : arrive à Saint-Pierre-des-Corps à l'âge de 11 ans.
1967 : devient institutrice et adhère au Parti Communiste Français. 
1982 : élue conseillère générale d'Indre-et-Loire.
1983 : élue maire de Saint Pierre des Corps.
2001 : élue en sénatrice d’Indre-et-Loire.

La parcours de Marie-France Beaufils en cinq dates clés

 

Sur le même sujet

Les + Lus