• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

L'enseignant responsable de la mort d'une étudiante tourangelle condamné à 18 mois de prison ferme

Le 19 janvier 2016, Marion Cotereau, tourangelle et étudiante de Staps (faculté des Sports) se noyait à la piscine Orgeval de Reims. Accusé de négligences, son professeur était jugé ce mercredi après-midi au tribunal correctionnel de Reims pour homicide involontaire.

Par Fabienne Marcel

Elle avait 19 ans et étudiait les sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) à Reims. Marion Cotereau était originaire de Tours. Le 19 janvier 2016, elle décède à la suite d'un exercice d'apnée lors d'un cours de natation à la piscine d'Orgeval.
La jeune fille a pratiqué, à la demande de l'enseignant, une technique d'apnée dangereuse, voire proscrite par la profession, qui favorise l'apparition de syncopes. Aucune consigne de sécurité n'auraient été données par l'enseignant. Marion Cotereau est alors victime d'un arrêt cardio-respiratoire. L'enseignant a été mis en examen et renvoyé devant le tribunal correctionnel de Reims. Il était poursuivi pour homicide involontaire. 

Condamné à 18 mois de prison ferme 

Le Parquet de Reims avait requis 3 ans d’emprisonnement dont 18 mois avec sursis à l'encontre de l'enseignant, avec obligation d’indemniser la famille des victimes et interdiction d’exercer la profession de maître-nageur ou toute autre activité liée à la natation. Le Tribunal a condamné ce mercredi l'enseignant à 18 mois de prison ferme avec peine aménageable et interdiction d’exercer la profession de maître-nageur ou toute autre activité liée à la natation.
Le procès civil pour l'indemnisations des victimes aura lieu le 6 septembre prochain.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un parcours sécurisé pour les jeunes migrants

Les + Lus