Football-Coupe de la Ligue : un Tours et puis s'en va

Le milieu de terrain tourangeau Distel Zola / © Capture d'écran / Coupe de la Ligue
Le milieu de terrain tourangeau Distel Zola / © Capture d'écran / Coupe de la Ligue

Le Tours FC s'est incliné hier face au Racing Club de Lens (1-0), à domicile, dans son Stade de la Vallée du Cher, lors du premier tour de Coupe de la Ligue. Les Tourangeaux ont encaissé l'unique but de la rencontre dans les dernières secondes du temps additionnel.

Par AJ

La Coupe de la Ligue est terminée pour le Tours FC. Les Ciel et noir ont été battus hier sur leur pelouse par le RC Lens sur le plus petit des scores (1-0).

Auteur d'une prestation plus qu'honorable, Tours a cédé dans les ultimes secondes en encaissant un but l'unique but de la rencontre. Le club d'Indre-et-Loire quitte donc prématurément la compétition.

Cependant, le scénario aurait pu être tout autre. Pour l'entrée en lice de son équipe, le coach tourangeau, René Lobello, avait décidé d'aligner un onze de départ jeune avec les titularisations de Sissoko, Kaba Soares et Bouzrara.

Un choix surprenant sur le papier, d'autant plus quand on connaît la stature de l'adversaire du jour (actuel leader de Ligue 2). Mais il s'en est fallu de peu pour que ce soit le bon, hier, au Stade de la Vallée du Cher.

Devant les 3551 supporters présents, les Tourangeaux ont su se créer des occasions durant toute la partie. Comme à la 17e minute avec cette tête cadrée de Louvion sur corner, sortie par le portier lensois Vachoux. Ou cette belle frappe de Zola au retour des vestiaires (53e). Ce même Zola qui tentera de nouveau sa chance en vain à l'heure de jeu (60e).

Dans les cages, Elana, lui, tient le choc et repoussent inlassablement les offensives des Sang et Or (64e, 68e, 74e, 80e, 87e).

Logique respectée

Le TFC va finalement finir par craquer. Alors que l'arbitre de la rencontre, M. Lissorgue, commence déjà à surveiller son chrono, le numéro 10 lensois Mesloub centre dans la surface tourangelle. Sur un ballon mal dégagé, le défenseur central Modibo Sagnan, mué en renard des surfaces, fusille aux six mètres Elana.

"Les joueurs n’ont pas à rougir de leur prestation. On a joué sur notre point fort du moment, le système défensif. C'est la base et les fondations de notre maison qu’on construit patiemment depuis la reprise", a déclaré le coach tourangeau, René Lobello, à l'issue de la rencontre. "Par expérience, je sais que ces matches de Coupe laissent des traces. [...] Il faut accepter cette défaite même si elle fait mal, on manque encore de maturité sur certains duels, mais mes joueurs sont tellement jeunes pour certains. Ils doivent évidemment encore grandir.
On a un bon groupe. Encore une fois, je suis fier de mes joueurs et triste pour eux ce soir.
"
 

Une élimination au goût amer, mais finalement logique. Les Tourangeaux doivent désormais tirer les bonnes choses de cette défaite et passer à la suite.

Samedi prochain, les Ciel et noir se déplacent sur la pelouse de Marignane-Gignac pour la 3e journée du Championnat National.

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus