Indre-et-Loire : un pompier mis en examen pour avoir déclenché 27 incendies volontaires dans deux départements

Un pompier volontaire de 42 ans a été interpellé le 17 septembre et mis en examen pour avoir déclenché une trentaine d'incendies entre Saumur, dans le Maine-et-Loire, et Saint-Nicolas de Bourgueil en Indre-et-Loire.

Les habitants (et les élus) de plusieurs villages situés aux confins de la Touraine et de l'Anjou commençaient à sérieusement s'inquiéter. Un pompier volontaire de 42 ans a été interpellé ce 17 septembre et mis en examen pour 27 incendies volontaires déclenchés depuis le 7 avril sur les communes de Saint-Nicolas-de-Bourgueuil en Indre-et-Loire, et surtout de la Breille-les-Pins et Brain-sur-Alonnes dans le Maine-et-Loire.

Des feux de forêt en série depuis le printemps

Aucune victime n'est à déplorer, mais les dégâts sont notables, comme le feu du 1er septembre qui a détruit 2000m² de forêt à Saint-Nicolas-de-Bourgueil et a nécessité plusieurs heures d'efforts de la part des pompiers avant d'être éteint. Il faisait suite à un autre départ de feu interrompu par les pompiers le 28 août.

Au cours de sa garde à vue, l'homme "a reconnu avoir déclenché une vingtaine de feux, dont sept au cours des deux jours qui ont précédé son interpellation", précise Alexandra Verron, procureure de la République du tribunal de Saumur à France 3 Pays de la Loire.

Entre 20 et 30 gendarmes ont été engagés quotidiennement depuis avril 2021 au sein d'un groupe spécifique déployé dans les deux départements. Fin août, la brigade de recherche de Saumur et les gendarmes de Longué-Jumelles identifient un suspect qui "se trouvait fréquemment à proximité des feux, alors qu’il n’était pas en intervention". Une semaine plus tard, les gendarmes remarquent la présence de son véhicule à proximité d'un incendie. "Des dispositifs techniques d’investigation ont permis de suivre les trajets de la personne soupçonnée à partir du 13 septembre et de mettre en évidence sa présence sur les lieux des feux déclenchés les 16 et 17 septembre 2021, à Saint-Nicolas-de-Bourgueuil et à la Breille-les-Pins."

Il encourt une peine maximale de 10 ans d’emprisonnement.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers incendie