Pédophilie au conservatoire de Tours : des enfants auraient été abusés au sein même des locaux

De nouvelles accusations portées à l'encontre du chef de choeur du conservatoire de Tours, accusé de pédophilie. / © GUILLAUME SOUVANT / AFP
De nouvelles accusations portées à l'encontre du chef de choeur du conservatoire de Tours, accusé de pédophilie. / © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Nouveaux éléments dans une affaire qui avait éclaté au grand jour en février 2018, avec l'arrestation et la mise en examen d'un chef de choeur pour viols et agressions sexuelles sur mineurs. 

Par Yacha Hajzler

Nouveaux éléments dans l'affaire déjà sordide du conservatoire de Tours. Selon nos confrères de France Bleu Touraine, de nouvelles accusations contre le chef de choeur mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans viennent encore épaissir le dossier. 

Pierre-Marie Dizier avait pour méthode d'emmener à Paris des élèves prétendument "méritants", qu'il droguait ensuite afin de les abuser.
 
 

Des attouchements dans les salles de classe


France Bleu affirme aujourd'hui que le chef de choeur organisait aussi des voyages à la Réunion, au cours desquels au moins deux enfants auraient été violés. 

Il apparaîtrait également que les locaux même du Conservatoire de Tours auraient abrité les agissements criminels de Pierre-Marie Dizier. "Au moins de deux de ces enfants auraient subi des attouchements dans une salle de classe, porte fermée à clé, à l'occasion d'une pause par exemple", écrit notre confrère Anabelle Wanrcque. 

Des informations qu'il convient de manipuler pour l'instant avec précaution. Contacté, le bureau du procureur de Tours se refuse à tout commentaire, l'instruction judiciaire étant en cours. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Mathis Poulin, jeune chanteur blésois, va chanter à la fête de l'Huma ce week-end

Les + Lus