• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Tours : la descente aux enfers du Tours FC !

Jean-Marc Ettori va t-il tenter de vendre le club avant de partir ? / © OUEST FRANCE / Philippe Renault / MAX PPP
Jean-Marc Ettori va t-il tenter de vendre le club avant de partir ? / © OUEST FRANCE / Philippe Renault / MAX PPP

Le Tours FC qui jouait la première partie de tableau il y a encore quelques années en Ligue 2, l'antichambre de la Ligue 1, descend en National 3. Un véritable camouflet et un échec pour le président, Jean-Marc Ettori. Le TFC se retrouve au 5e niveau du football français !

Par Benoit Bruere

De la Ligue 2 à la National 3  

Encore en Ligue 2 en 2018-2019, le Tours FC se retrouve rétrogradé administrativement en National 3 après la confirmation, jeudi, de la commission d'appel de la DNCG, le "gendarme financier" qui veille au respect des équilibres. Le Tours FC qui était en 2e division se retrouve donc en National 3 ! D'un point de vue sportif, le TFC n'aurait dû descendre qu'en National 2. Mais rattrapé par une gestion financière douteuse, le club tourangeau qui a vu passer dans ses rangs Olivier Giroud, Andy Delort ou encore Laurent Koscielny, dégringole d'une division supplémentaire.

Arrivé en 2013 en Touraine, Jean-Marc Ettori, propriétaire du Tours FC, avait pourtant affirmé vouloir monter en Ligue 1 dans un avenir relativement proche. Une envie répétée plusieurs fois depuis, malgré les différents échecs et malgré de nombreuses polémiques avec les journalistes de la presse locale. Le Tours FC perd donc son statut professionnel, se retrouve au 4e niveau français, qu'il avait quitté en 2003. Le centre de formation ferme également. 

Jean-Marc Ettori va faire appel auprès du CNOSF

Audtionnée mardi 9 juillet, la direction du club avait présenté un plan de rééquilibrage de ses comptes, mais force est de consater que cela n'a pas fait pencher le dossier. Selon notre confrère de France Bleu Touraine, Xavier Louvel, Jean-Marc Ettori assure avoir 


"recapitalisé le club à hauteur de 1,5 millions d'€". Il aurait également annoncé dans le plan de recapitalisation de "rembourser le dernier quart de la dette en 26 mois".

Jean-Marc Ettori assure qu'il va déposer plainte auprès du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF). Mais le comité n'a qu'un pouvoir consultatif, la décision définitive reviendra au comité exécutif de la Fédération Française de Football (FFF). Autant dire qu'il y a très peu de chance que la demande aboutisse. Le très controversé président du Tours FC estime qu'on lui 

"fait payer la plainte déposée auprès de la Fédération française de football pour des matches supposés truqués lors de la dernière journée du championnat National".

Sur le même sujet

La colére des bénévoles face à la précarité

Les + Lus