Tours, les Assemblées de Loire : un grand rendez-vous pour réinventer nos manières d'être avec le fleuve et ses abords

Dans la foulée des auditions du Parlement de Loire, le POLAU-Pôle Arts et Urbanisme propose un grand rendez-vous public, du 9 au 12 septembre : quatre jours d'expériences entre arts, sciences et droits de la nature pour célébrer nos attachements au fleuve et à ses paysages.
L'Assemblée Immatérielle, par Zazü
L'Assemblée Immatérielle, par Zazü © Francis Vautier

Les Assemblées de Loire viennent en point d'orgue à l'expérience Parlement de Loire, une fiction institutionnelle imaginant de nouvelles manières de cohabiter avec le fleuve. Comme ailleurs dans le monde, il s'agit de reconnaître une entité de la nature, ici le fleuve Loire et son bassin versant, comme un sujet de droit à part entière.

Lors des auditions publiques pour un Parlement de Loire
Lors des auditions publiques pour un Parlement de Loire © Apolline Fluck

Le premier acte vers une création d'un Parlement de loire a débuté en 2019 avec un cycle d'auditions publiques, mises en récit par Camille de Toledo. En ressort un ouvrage collectif, "Le fleuve qui voulait écrire", à paraître le 8 septembre (Manuela Editions et Les Liens qui libèrent ).

Donner la parole au fleuve, inviter la Loire à la table des négociations

"Cet ouvrage magnifique, fruit du travail mené depuis deux ans, avec l'audition de philosophes, de militants, de juristes, d'artistes, d'écologues, etc, est le socle intellectuel des Assemblées de Loire", explique Maud Le Floc'h, directrice du POLAU, Pôle Arts et Urbanisme. Nous entendons sceller un engagement en faveur du fleuve et de sa reconnaissance. Il nous reste à écrire, collectivement, la Déclaration des droits du fleuve."

Les Assemblées de Loire, du jeudi 9 au dimanche 12 septembre dans le val de Tours, vont donc constituer le deuxième acte vers un Parlement de Loire : quatre jours pour fédérer et rassembler artistes, chercheurs et habitants ligériens autour du fleuve.

"Nous avons souhaité mélanger les formats, imaginer une programmation mosaïque, observer, fêter, débattre, poursuit Maud Le Floc'h. Il y aura des expositions, des films, des échanges, un bal et des concerts, des spectacles...Une grande célébration du fleuve, avec 30 bateaux qui vont remonter la Loire de Tours à Orléans, une incroyable performance menée par 80 mariniers."

Avoir 20 ans dans le val de Loire

Les Assemblées de Loire seront aussi l'occasion de fêter 20 ans d'inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO (30 novembre 2000), comme le rappelle Bruno Marmiroli, directeur de la Mission Val de Loire :

" 20 ans d'une reconnaissance mondiale pour le Val de Loire, mais, plus en amont, c'est aussi l'occasion de célébrer les luttes écologistes contre deux grands barrages qui auraient radicalement transformé le fleuve. L'idée de Parlement, le projet d'auditions publiques porté depuis 2019, s'inscrivent dans la continuité."

Le Parlement de Loire ouvre un nouveau champs prospectif de relation au fleuve, qui tient compte à la fois des aspirations sociétales et des milieux. Un effacement des frontières entre nature et culture.

Bruno Marmiroli, directeur Mission Val de Loire

 

© Bruno Marmiroli

La Mission Val de Loire, qui va s'installer pendant 4 jours sur l'île Simon, est l'un des nombreux partenaires de l'évènement,avec , La Rabouilleuse-Ecole de Loire, la Ville de Tours, Le Petit Monde, l’Université Populaire de Tours et la Maison des sciences de l'homme Val de Loire.

Le programme très riche de ces 4 journées est à consulter sur le site https://www.assembleesdeloire.com/

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement idées de sorties sorties et loisirs spectacle vivant culture nature