Tours : le stationnement redevient payant à partir du lundi 25 mai

Attention ! Si vous aviez pris l'habitude de vous garer sur des places de stationnement payant à Tours depuis le début de l'épidémie, la gratuité s'arrête lundi 25 mai. 
Zone de stationnement payant place de la Tranchée à Tours
Zone de stationnement payant place de la Tranchée à Tours © Marine Rondonnier-FranceTV

"A compter du lundi 25 mai, le contrôle du stationnement payant sera de nouveau effectif"

Sur tous les horodateurs de la ville de Tours, une petite affiche avertit les automobilistes que la gratuite est bientôt terminée. 

Mis en place au début du confinement, le stationnement gratuit aura duré un peu plus de deux mois. 

Un flyer préventif sera déposé sur les voitures garées sur les 3.700 places de stationnement payantes les vendredi 22 et samedi 23 mai pour prévenir les automobilistes. 
 
Affiche collée sur les horodateurs à Tours annonçant la fin de la gratuité du stationnement
Affiche collée sur les horodateurs à Tours annonçant la fin de la gratuité du stationnement © Marine Rondonnier-Francetv

Rappel des règles de stationnement à Tours 

 
De 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h 30, les tarifs sont différents selon les secteurs et la durée de stationnement. Ils sont identifiables par trois couleurs (rouge, orange, bleu) directement sur l’écran des horodateurs.
 
Les tarifs de stationnement à Tours en Indre-et-Loire
Les tarifs de stationnement à Tours en Indre-et-Loire © Capture site de la Ville de Tours

Pour payer le stationnment, deux solutions : les horodateurs et l'application Flowbird


Stationnement gratuit pour les véhicules propres et pour certaines personnes à mobilité réduite

Le stationnement est gratuit pour les véhicules propres (électriques et hydrogène) disposant de la Vignette ou pastille Crit'Air0 ainsi que pour les personnes à mobilité réduite qui bénéficient de l’exonération de la redevance d’occupation du domaine public sur le stationnement payant de surface. 
L'accès aux horodateurs est en effet parfois rendu difficile en raison de l'aménagement des infrastructures, de réalisation de travaux ou d'encombrement des trottoirs.

La loi permet ainsi la gratuité aux détenteurs de la carte européenne de stationnement pour personnes handicapées, ou de la carte mobilité inclusion (CMI) comportant la mention « stationnement personnes handicapées ».

 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : conseils pratiques santé société automobile