Tours : Teaching Boost, une plateforme d’aide au soutien scolaire soutenue par Harry Roselmack

Pour lutter contre le décrochage scolaire, il faut aider les associations de soutien aux élèves. Voilà comment est née Teaching Boost, une plateforme numérique qui met en contact des bénévoles et des associations de soutien scolaire qui ont parfois du mal à recruter.
Lancement de Teaching Boost avec Aboubacar Harouna Seybou, initiateur du projet et Harry Roselmack.
Lancement de Teaching Boost avec Aboubacar Harouna Seybou, initiateur du projet et Harry Roselmack. © Antoine Gayral
100 000 jeunes quittent l’école chaque année sans diplôme. Alors comment aider le maximum d’ élèves à réussir à l’école ? Comment lutter contre le décrochage scolaire ? Ce sont des questions qui ont conduit Aboubacar Harouna Seybou, ingénieur arrivé à Tours en 2017 à vouloir s’engager dans le tissu associatif pour aider les enfants dont les parents ont des difficultés à l’accompagnement des devoirs ou des révisions. C’est aussi l’histoire personnelle d’Aboubacar qui a suivi toute sa scolarité au Niger jusqu’au baccalauréat.

Mes parents ne savent ni lire ni écrire, ils n’ont pas été à l’école, c’était une déception pour eux de ne pas pouvoir m’aider pour les devoirs comme beaucoup de parents qui voudraient accompagner la scolarité de leurs enfants. 

« C’est mon institutrice en classe de CE2 qui m’a fait comprendre très tôt l’importance de l’école si on voulait avoir une vie meilleure, ce qui m’a donné envie de m’engager dans une association », explique-t-il. 
Aboubacar est avec l’équipe de la jeune chambre économique de Tours
Aboubacar est avec l’équipe de la jeune chambre économique de Tours © Antoine Gayral
Au lieu de simplement devenir bénévole pour une des associations de soutien scolaire en Indre et Loire, Aboubacar a travaillé avec une dizaine de membres de la Jeune Chambre Economique de Tours en enquêtant sur les difficultés de différentes associations comme l’Entraide scolaire amicaleAGIRabcd une association de retraités bénévoles qui aide les jeunes migrants et la Maison de la Réussite à Tours. Un besoin constant de bénévoles, surtout des jeunes, un engagement citoyen qui manque de reconnaissance, tous ces constats ont abouti à la co-construction, avec les associations, de Teaching Boost.

Les bénévoles récompensés par des activités culturelles

Lancée le 28 septembre avec le soutien du journaliste tourangeau Harry Roselmack, très attaché lui aussi à la réussite scolaire, la plateforme numérique permet aujourd’hui de mettre en relation les bénévoles (pour une heure ou plus par semaine, dans différentes matières et niveaux) et les besoins des associations sur le département ; mission d’aide aux devoirs pour un élève de CM2 à Saint-Pierre-des-Corps ou un accompagnement mathématique pour une lycéenne en seconde à Tours. L’objectif est de lutter contre le décrochage scolaire en encourageant le bénévolat dans le soutien scolaire et en augmentant la visibilité de ces associations. Pour valoriser cet engagement citoyen chaque heure de bénévolat est récompensée par des points qui permettent de s’offrir des activités culturelles. Ce n’est que le début de l’aventure de Teaching Boost car ce projet concrétisé sur le territoire tourangeau est appelé à se développer avec la centaine de Jeunes Chambres Economiques en France avant de s’étendre à l’international. Aboubacar Harouna Seybou et son équipe espèrent ainsi réduire les inégalités grâce à l’éducation. Comme le disait Nelson Mandela « L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde ». 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société