Tours : le tireur de l’hôpital Trousseau interpellé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amélie Rigodanzo
© Franck KOBI /Maxppp

L’homme suspecté d’avoir tiré au pistolet ce dimanche 2 décembre devant les urgences de l’hôpital Trousseau (Tours) a été arrêté dans l’après-midi. Récit d’une véritable chasse à l’homme.
 

Celui qui a provoqué la panique au service des urgences de l’hôpital Trousseau ce dimanche 2 décembre, est âgé d’une quarantaine d’années et vit à Azay-sur-Cher (Indre-et-Loire).

Vers 5h00 du matin ce dimanche, il se rend aux urgences et monte dans les services afin d’y voir son-ex compagne qui y travaille comme personnel hospitalier. Il parvient à la trouver, et engage avec elle une discussion houleuse.

Les agents de sécurité du CHU s’interposent et reconduisent l’homme à l’extérieur des locaux. Mais au lieu de repartir, l’individu gagne sa voiture et revient vers l’hôpital, un pistolet à la main.

Il tire alors un coup de feu en direction des services de sécurité, sans pour autant les blesser, avant de prendre la fuite.

Alertée, la police de Tours ouvre une enquête pour violences aggravées et se met à la recherche de l’individu et de son véhicule qui a pu être identifié.

Dans un même temps, son ex-compagne prévient les gendarmes de la compagnie d’Amboise, son secteur d’habitation, craignant pour ses deux enfants de 6 et 9 ans gardés chez leurs grands-parents.

Ne connaissant pas les intentions du tireur, et ce dernier étant affilié à un club de tir et en possession d’un fusil à pompe et d’une arme de poing, les gendarmes décident de mettre la famille à l’abri.

50 gendarmes et le GIGN de Tours mobilisés pour le retrouver.


Le suspect est localisé une première fois à 8h sur le secteur de Tours puis, plus tard, sur Montlouis.

Un important dispositif de recherches mobilisant une cinquantaine de gendarmes de Montlouis, Chinon, Amboise et même le GIGN de Tours, est alors mis en place.

Vers 15h30, c’est une patrouille de Montlouis qui repère le tireur sur la commune de Larcay (Indre-et-Loire).

S’engage alors une petite course poursuite sur un chemin forestier avant que le suspect ne perde le contrôle de son véhicule et parte dans le fossé.

Les 3 brigadiers parviennent à l’interpeller en douceur. Dans sa voiture est retrouvé son fusil à pompe.

Remis à la police chargée de l’enquête, il est actuellement placé en garde à vue au commissariat de Tours.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.