• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

L'Indre choisi pour expérimenter des véhicules autonomes sur ses routes

11 Février 2019. Une voiture autonome sur une route de l'Arizona aux Etats-Unis. / © HO / Courtesy of Nuro / AFP
11 Février 2019. Une voiture autonome sur une route de l'Arizona aux Etats-Unis. / © HO / Courtesy of Nuro / AFP

Elisabeth Borne, la ministre des Transports, a confirmé ce mercredi sur franceinfo le lancement d'expérimentations d'utilisation en situation réelle de petits véhicules autonomes, tant en zones rurales qu'urbaines.

Par Fabienne Marcel

Sophia-Antipolis, Vichy, Montpellier.. en tout 16 expérimentations de véhicules autonomes vont avoir lieu dans tout le pays. Ces expérimentations, dont le budget total est estimé à 200 millions d'euros, ont été choisies après un appel à projet lancé en juin 2018. Elles seront menées en zone rurales et urbaines, dans le transport collectif ou individuel, le domaine du fret ou de la logistique. 

Je suis convaincue que ça peut être une solution dans des territoires où aujourd'hui on n'a pas d'alternative à la voiture,

 a expliqué Elisabeth Borne au micro de Franceinfo. "Et pour que l'on puisse dès l'an prochain autoriser des services avec des navettes autonomes, nous avons besoin d'engranger de l'expérience : c'est ce que nous ferons au travers de ces 16 expérimentations."

VIDEO. Véhicules autonomes : la ministre des Transports dévoile un plan de seize expérimentations

Il y aura ainsi dans le département de l’Indre, l’expérimentation d’une navette qui fera le tour de certains villages enclavés du département. Cela aura lieu dans la communauté de communes du cœur de Brenne, à mi chemin entre Châteauroux et Châtellerault. « C’est un territoire rural, comme il y en a beaucoup en France où on n’a pas d’autre solution que la voiture. Il ya des personnes âgées qui ne peuvent plus faire leurs courses ne peuvent pas aller chez le médecin, et là nous aurons 2 navettes qui tourneront en boucle toute la journée et qui permettront à ces personnes âgées et aussi à des jeunes qui n’ont pas de permis ou qui n’ont pas de voiture de pouvoir se déplacer » affirme la ministre. La priorité concerne les services de transport.  « Ma priorité ce sont les services que l’on va pouvoir proposer demain, notamment avec ces navettes autonomes » a insisté Elisabeth Borne.

Ces petits véhicules, déjà testés notamment à Paris, près de la gare de Lyon ou dans le quartier d'affaires de La Défense, peuvent embarquer jusqu'à cinq passagers chacun. 

 

Sur le même sujet

La pleine saison des Iris au Parc Floral d'Orléans-La Source

Les + Lus