• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

“Journées Marteau” : des vases de Gien atteignent un record mondial aux enchères

Les vases vendus par la maison Rouillac à un prix record. / © Maison Rouillac
Les vases vendus par la maison Rouillac à un prix record. / © Maison Rouillac

Ces journées étaient une initiative pour faire découvrir le métier de commissaire-priseur. Une vente organisée par la maison tourangelle a battu des records. 

Par Yacha Hajzler

Dénicher un tableau à un million d'euros dans un grenier, vendre une gourde chinoise à 4 millions d'euros... La maison Rouillac est une habituée des gros coups. 

Philippe et Aymeric Rouillac, commissaires-priseurs tourrangeaux, se sont encore illustrés ce weekend avec la vente d'une paire de vases de Gien. Prix de la transaction : quelques 37 000 euros, un record mondial. 

La vente était organisée à Nantes dans le cadre des "Journées Marteau", organisées tous les ans depuis 2005 pour inviter le public à découvrir le métier de commissaire-priseur. Elles ont rassemblé cette année 15 000 visiteurs à travers toute la France. 
 

La faïencerie de Gien : un succès jamais démenti


Les vases en céramique représentent les chars de Neptune et Amphitrite. Ils ont été peints à la fin du XIXème siècle par Ulysse Bertrand, directeur artistique de la manufacture de Gien.

Depuis deux siècles, la faïencerie de Gien est l'une des plus réputées d'Europe. Elle a notamment été récompensée lors de cinq expositions universelles différentes. 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Laurence Dréano à l'heure de la création numérique

Les + Lus