• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Limitation à 80 km/h : les députés ont voté la possibilité de relever la vitesse sur certaines routes

© Pierre-Do Lepais
© Pierre-Do Lepais

80 ou 90 km/h : les départements et les mairies vont pouvoir décider de la vitesses sur les routes secondaires : ainsi en a décidé l'Assemblée Nationale.

Par Isabelle Racine

Le vote était attendu. Il a eu lieu ce jeudi à l’Assemblée Nationale. Les députés ont assoupli la vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires. Ils laissent aux maires et aux départements la décision et la responsabilité, d’adapter la vitesse sur les routes en fonction de la dangerosité de celles-ci.

En 2018, la décision d’Edouard Philippe, le Premier Ministre, d’abaisser la vitesse de 90 à 80 km/h sut toutes les routes secondaires avait fait grand bruit et avait été le point départ de la colère des gilets jaunes. La mesure concernait 400 000 kilomètres de routes et il s’agissait surtout pour les pouvoirs publics de sauver des vies humaines, de "300 à 400 vies par an" selon le Premier Ministre.

L’assemblée nationale a donc, à main levée, adopté ce jeudi l'article qui permet aux conseils départementaux de déroger à la limitation. Les députés LREM ont fait élargir, via un amendement, cette compétence aux maires.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus