Blois : après les élections locales, Gildas Vieira se lance dans la course à l'élection présidentielle

L'ancien adjoint du maire de Blois, Gildas Vieira, a annoncé ce lundi 16 août qu'il était candidat à l'élection présidentielle de 2022. Sans étiquette, le Blésois a créé le mouvement citoyen La France autrement. Il lui reste à obtenir les 500 signatures d'élus avant d'être officiellement candidat.

 

Nous avons besoin que le pouvoir soit redonné aux citoyens et plus aux politiques carriéristes

Gildas Vieira, candidat à l'élection présidentielle 2022

L'élection change, pas le discours de Gildas Vieira. Comme un mantra, l'ancien adjoint du maire de Blois répète inlassablement ce qu'il disait déjà pour les élections municipales de 2020 puis départementales et régionales en 2021.

"Je garde cette constance de donner la parole aux citoyens pour les citoyens tout en étant indépendant financièrement", explique-t-il. 

Pour l'aider à financer sa campagne pour la présidentielle, il appelle d'ailleurs à donner un euro sur le site de la France Autrement. 

Pour Gildas Vieira, les scores obtenus aux élections locales sont très honorables

En recueillant 6,8 % des voix au premier tour des municipales de juin 2020, le président de La France autrement a conservé un siège au conseil municipal et un au conseil communautaire.

Gildas Vieira s'était aussi présenté aux sénatoriales, en 2017, dans le Loir-et-Cher (9,3 % des voix), ainsi qu'aux départementales (canton Blois 1, 9,6 %) et aux régionales (4,07 %) en juin 2021.

Le Blésois avait rejoint, pour ce dernier scrutin, la liste Démocratie ÉcoLogique conduite par l'ex-gilet jaune montargois Jérémy Clément et l'ex-vice-présidente écologiste giennoise Christelle de Crémiers.

"Ces scores me confortent dans l'idée qu'il faut continuer si on veut faire évoluer les choses dans ce pays. Et puis une élection ce n'est pas forcément pour gagner. C'est aussi l'occasion de faire entendre ses idées et de pouvoir ensuite influencer les politiques publiques", explique l'actuel élu de l'opposition à la mairie de Blois. 

Premier objectif : recueillir les "500 parrainages" dans 30 départements différents

La première étape pour Gildas Vieira sera d'obtenir les 500 "parrainages" nécessaires à sa candidature à l'élection présidentielle.

"Les courriers aux 36 000 maires sont partis dimanche soir pour leur demander leur soutien. Et puis mes différentes campagnes pour les élections locales m'ont permis de rencontrer beaucoup d'élus", explique Gildas Vieira, confiant. 

Mais les contacts locaux ne suffiront pas. Gildas Vieira devra obtenir les parrainages des élus d'au moins 30 départements ou collectivités d'outre-mer pour pouvoir se présenter "sans dépasser un dixième, soit 50 pour un même département ou une même collectivité" précise la loi du 6 novembre 1962, relative à l'élection du Président de la République au suffrage universel. 

 

Une primaire des "mouvements citoyens" début octobre

Des primaires citoyennes seront organisées début octobre. Il est possible que Gildas Vieira soit candidat à ces primaires. 

Parmi les candidats à ces primaires, ceux des "Forces vives", un groupement de citoyens mis en place par Daniel Schoeffre de Saint-Jean-de-Braye dans le Loiret, candidat sur la liste Démocratie EcoLogique aux régionales 2021 en Centre-Val de Loire.

Daniel Schoeffre était présent lors de la visioconférence de Gildas Vieira.

"Il a fallu faire converger les primaires des différents mouvements citoyens. Nous ferons un grand rassemblement à Bourges le 25 ou 26 septembre où seront invités à s'exprimer tous les candidats à la présidentielle citoyenne", annonce Daniel Schoeffre. 

Gildas Vieira participera-t-il aux primaires citoyennes ? 

"Je ne souhaite pas manoeuvrer seul. Si la dynamique des Forces vives et des mouvements citoyens marche et s'il y a un candidat pressenti alors l'idée est d'être ensemble derrière lui", explique Gildas Vieira. 

Trouver des parrainages d'un côté, participer aux primaires citoyennes de l'autre. Une chose est sûre, quel quel soit le moyen d'y participer, Gildas Vieira est bien lancé dans la course à la présidentielle 2022. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections dialogue citoyen