Régionales 2021 : les trois priorités du candidat blésois Gildas Vieira et sa liste citoyenne

Gildas Vieira a l'intention de se présenter aux élections régionales de 2021. Alors que le scrutin devrait se tenir entre le 13 et le 27 juin 2021, le conseiller d'opposition à la mairie de Blois souhaite lancer un mouvement citoyen et sans étiquette au niveau régional. 

Gildas Vieira et son équipe de campagne en février 2020 avant le premier tour des municipales 2020 à Blois
Gildas Vieira et son équipe de campagne en février 2020 avant le premier tour des municipales 2020 à Blois © Marine Rondonnier-FranceTV

 

L'idée de cette candidature est d'avoir une liste citoyenne, sans étiquette, avec tous les petits mouvements de la région qui veulent bouleverser l'establishment actuel.

Gildas Vieira, candidat aux élections régionales 2021

 

Ce lundi 21 décembre 2020, le gouvernement a confirmé sa volonté de présenter un projet de loi allant dans le sens de la proposition initiale, qui fixerait les dates de scrutin des élections régionales entre le 13 et le 27 juin 2021. 

Pour Gildas Vieira, président de la France Autrement, il est urgent d'annoncer sa volonter de créer une liste citoyenne sans étiquette avant la fin de l'année pour les élections régionales 2021.

"On est conscient qu'on ne peut pas y arriver seuls. On doit rassembler tous les mouvements : chrétien, écologiste, ex-gilets jaunes. On est ouvert à tous ceux qui veulent une autre gouvernance de la région sauf à l'extrême-droite", explique Gildas Vieira. 

Le conseiller municipal d'opposition à Blois  lance un appel à toutes les forces vives qui souhaiteraient faire partie de sa liste. Il doit trouver 77 noms. 

► 1 . La santé : priorité de Gildas Vieira et sa liste citoyenne pour les élections régionales

"Nous vivons dans l'une des deux dernières régions de France en terme de désertification médicale. Salarier des médecins ne sert pas à grand chose si on ne traite pas le fond du problème qui est la fermeture des écoles et des commerces en milieu rural". 

La Région Centre-Val de Loire a annoncé vouloir salarier 150 médecins d'ici 2025 afin de lutter contre la désertification médicale. 

► 2. La revitalisation des centre-villes et des villages

"Les collectivités territoriales ainsi que l'Etat doivent aider les commerces à rester ouverts dans les petits villages, quitte à emprunter. Sans ces commerces c'est la mort de ce qui fait la richesse de nos territoires qui est annoncée".

Gildas Vieira souhaite réaliser un plan Marshall de la revitalisation économique des centres-villes. 

Vidéo réalisée par l'équipe de La France Autrement vendredi 19 décembre à Blois lors la visioconférence avec les militants de Gildas Vieira : 

►3. La démocratie participative réelle et "la fin du saupoudrage de mesurettes"

"On est très loin de l'article 2 de la Constitution qui dit "un gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple". Nous voulons une révolution citoyenne pacifique avec un referendum pour tous les sujets importants. L'objectif est aussi de ramener les citoyens vers les urnes ce qui permettra d'éviter à notre démocartie de mourir". 

Gildas Vieira précise : "Si les électeurs, au cours de notre mandat ne sont pas satisfaits, nous partirons". 

Qui est Gildas Vieira ? 

Docteur en santé publique, Gildas Vieira crée le mouvement La France Autrement, la FRA, en 2017 qui rassemble selon lui 5100 sympathisants de tous bords politiques. 

Aux municipales de mars 2020, Gildas Vieira et sa liste "Osons Blois autrement" avaient recueilli 6,76 % des suffrages soit 711 voix. Ce score le plaçait à la cinquième place derrière Marc Gricourt (55,99 %), Étienne Panchout (14,48 %), Malik Benakcha (13,80 %) et Mathilde Paris (7,29 %).

Directeur de la FRaps (Fédération régionale des acteurs en promotion de santé), Gildas Vieira a été l'adjoint de Marc Gricourt, maire de Blois, en charge de la vie associative, des associations et des maisons de quartier avant de démissionner pour se présenter face à lui. Il est conseiller communautaire d’Agglopolys.

Les autres candicats déclarés ou presque en région Centre-Val de Loire sont : 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales politique élections