PORTRAIT. Rémi Boinot : un passeur généreux qui donne à réfléchir aux « regardeurs»

Rémy Boinot est un artiste plasticien qui a les yeux grands ouverts sur le monde d’ici et d’ailleurs. Dans le partage, son œuvre interroge et la liberté de la réponse est offerte à la discrétion du regard de l’autre. Habité par ses incroyables voyages et rencontres, il raconte, restitue et transmet ses expériences sous toutes ses formes imaginées.

Dans la collection Atelier 205, à voir en intégralité sur France.tv, consacrée aux artistes et à leur territoire, l’habillage graphique du film de Philippe Gasnier nous invite à retenir le numéro 41, département du Loir-et-Cher où réside Rémy Boinot.

Une addition de numéros de département sous forme de puzzle virtuel qui décode le nom de cette collection et esquisse au fil de ces portraits, la richesse artistique de notre région Centre-Val de Loire. Huit artistes, huit univers dont la renommée traverse les frontières de l’hexagone.

En rouge et noir

Sur la page blanche, Rémy Boinot pose ses traits au pinceau japonais. Un outil simple et transportable qui lui rappelle la pratique de la peinture. Papier et encre noire s’effleurent, se fondent selon l’épaisseur des lignes qui se dessinent. Le feutre Posca de couleur rouge ajoute sa note souvent énigmatique. La page blanche porte désormais des formes, elle a donné naissance à l’inspiration.

La maîtrise du trait s’abandonne à ce qui se joue : un quelque part qui se construit devant soi et qui échappe au contrôle. Mystère et magie de la naissance d’une œuvre. Auteurs ou « regardeurs » y puiseront individuellement le message qu’ils seront à même d’y lire.

Le voyage, source d’inspiration

Rémi Boinot a séjourné dans une tribu océanienne. Ses œuvres en brosse rappellent les sculptures en bois de fougère arborescente, très sombre. Des visages abstraits, anonymes, sans bouche mais, de grandes ouvertures pour les yeux, un regard de brosse de ménage : "L’Occident est dans le regard, ici."

"Paraît-il que je suis un passeur ? Je fais quelque chose qui m'échappe, mais qui parle aux autres. C'est la réalité de toute forme artistique... ou d'humanisme."

Rémi Boinot

Son épouse, qui tient une place fondamentale dans la démarche de l’artiste, est une ancienne colonisée. Rémi Boinot s’exprime artistiquement sur une restitution d’interrogations sans chercher à donner de réponse.

Ouvrez l’œil

Femmes chenets, poteau central de la case de chefferie kanak et poteaux représentatifs des tribus, bouches et regards filmés, mots rythmés, visages peints avec la nervure d’une feuille de cocotier… Ce documentaire recèle des expressions artistiques plurielles et singulières qui se passent allègrement de légende puisqu’elles s’offrent au regard et à l’interprétation de chacun.

Tout est dit et rien ne l’est. Rémi Boinot vous invite à ouvrir l’œil, à vous joindre aux « Regardeurs » pour créer l’œuvre unique qui n’attend que vous.

Un film de Philippe Gasnier et Olivier Daunizeau de la collection "Atelier 205", initiée et dirigée par Christophe Camoirano et Philippe Gasnier en collaboration avec Oliver Daunizeau. Produit par Girelle Production et Bip TV, avec la participation de CNC, DRAC Centre et la Région Centre Val de Loire.

► La collection Atelier 205 est à voir en intégralité sur France.tv

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité