Financement participatif à Chambord : on est loin du compte !

En Janvier, le domaine national de Chambord dans le Loir-et-Cher a lancé une opération de financement participatif pour ré-aménager le château tel qu'il était à l'époque de François 1er. Mais l'objectif d'atteindre au minimum 100 000 euros est encore loin d'être gagné.

Après la restauration de ses jardins à la française l’année dernière, le château de Chambord s'est donc lancé cette année, dans la décoration de ses intérieurs ! L’objectif est d'aménager Chambord comme au XVI° siècle.

À cette époque, la cour est itinérante et se déplace avec son mobilier. Au rythme des passages de la cour, Chambord passe donc d’un château richement meublé à un château complètement vide. Du rez-de-chaussée aux appartements royaux, ce projet de décoration prévoit un parcours de tentures, de tapisseries et d’éléments de décoration, qui ramènera au château l’ambiance qui régnait dans ses salles lors de la présence du roi.


Coût du projet : 250 000 €

Pour mener à bien cette ambition le domaine national a donc lancé un appel aux dons, comme pour la rénovation de ses jardins en 2017, via une plateforme de financement participative : la plateforme Dartagnans. La collecte doit servir ensuite à financer l’achat de décors et mobiliers de la Renaissance. 

Le coût global de l'opération est de 250 000€ : avec  100 000€ le mobilier sera loué pendant 10 ans, avec 250 000€  l'achat sera finalisé.  Grâce à la participation du public, l'atmosphère qui régnait à l'époque de François Ier pourra ainsi être reconstituée. 
Chaque donateur (à partir de 10 euros de don) est ensuite remercié par une contrepartie en fonction du montant de son don : de la médaille à l’effigie du château à la visite VIP, en passant par une boîte à brame ou un pied de vigne. 


Seulement 35 000 euros



Le jour de notre reportage le 4 février dernier seulement 7000 euros de récoltés et l'opération devait s'arrêter fin février.
Un mois plus tard ce lundi 5 mars un nouveau coup d'oeil rapide à la plateforme permet de constater que si la somme a grimpé elle reste toujours insuffisante. L'opération en revanche a semble t il été prolongé puisqu'il reste encore 39 jours pour faire un don.


Reportage : Flavien Texier - Charly Krief - Jean-Marie Borès
Intervenant : Frédéric Bouilleux, Directeur général adjoint - Domaine national de Chambord