Loir-et-Cher : 50 hectares de forêt partent en fumée à Salbris en Sologne

Pour la première fois, un avion bombardier d'eau est intervenu sur un feu de forêt en Loir-et-Cher. Le feu brûle depuis 15h45 à Souesmes, près de Salbris en pleine Sologne ce lundi 14 septembre, et a été maîtrisé vers 2h30 cette nuit.

Le feu de forêt à Souesmes ce lundi 14 septembre vers 21h.
Le feu de forêt à Souesmes ce lundi 14 septembre vers 21h. © Elise Rouard/France 3 Centre-Val de Loire
Un incendie a ravagé 50 hectares de forêt ce lundi 14 septembre à Souesmes en Loir-et-Cher, en bordure de la commune de Salbris le long de la départementale 724. Les pompiers ont été prévenus à 15h45, et sont intervenus rapidement pour tenter de maîriser le feu, qui n'a pu être fixé que vers 2h30 ce mardi matin.

Au plus fort de l'opération, sept groupes d'intervention incendie se trouvaient sur place, soit environ 150 sapeurs-pompiers et une quarantaine de véhicules. Les pompiers du Loir-et-Cher sont épaulés par leurs collègues du Loiret, du Cher et de l'Indre-et-Loire, et bénéficient d'un appui aérien par hélicoptère de la gendarmerie.
L'incendie de Souesmes ce lundi 14 septembre.
L'incendie de Souesmes ce lundi 14 septembre. © SDIS41

Un avion bombardier d'eau de la sécurité civile venu d'Angers a été dépêché sur place, une première dans l'histoire du Loir-et-Cher. Un deuxième avion, basé à Nîmes, est arrivé aux alentours de 19h. Les deux engins ont effectué au total quatre largages.
La zone concernée, en pleine Sologne, est surtout consituée d'épineux, des pins pouvant mesurer près de 30 mètres de haut. 

Depuis 2h30, le feu a cessé de s'étendre, mais reste actif. Dans la soirée de ce lundi, les secours ont procédé à quelques évacuations d'habitations, mais aucune n'a été mise en danger immédiat. La suite consiste désormais dans le noyage de la zone par les sapeurs-pompiers pour venir à bout des flammes encore actives. Une opération très longue au vu de la surface de l'incendie.
 
La violence du feu est notamment due, selon les secours, à la sécheresse de la végétation et aux fortes températures de ces derniers jours. Le département du Loir-et-Cher était ainsi classé en vigilance jaune canicule.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers feux de forêt