"Abraham et fils" : Martin Winckler ausculte ses souvenirs à Pithiviers

Martin Winckler était de retour chez lui à Pithiviers, mercredi, pour y dédicacer son nouveau livre,  "Abraham et fils", mêlant imaginaire et autobiographie.

C’est à la librairie du Gibier, celle-là même où enfant, Martin Winckler prenait goût à la lecture, que l’écrivain-médecin, aujourd’hui basé à Montréal, est venu dédicacer son dernier roman, "Abraham et fils". L’histoire, entre fantasme et autobiographie, d’Abraham et de Franz, son jeune fils de 10 ans, rapatriés d’Algérie après un événement dramatique. Nous sommes en 1963.

"Ma maison, c’est Pithiviers"

Et voilà le père et son fils débarquant à Tilliers, petite ville imaginaire de la Beauce ressemblant trait pour trait à Pithiviers. "On venait d’Algérie. On avait transité par Israël avant d’arriver. Je n’avais que 8 ans. Je n’ai pas de souvenir de ma maison natale. Ma maison est ici, à Pithiviers". Ses souvenirs aussi. Ceux qui emplissent ce roman oscillant perpétuellement entre fiction et réalité.

Crocus, la rue dans laquelle le jeune Franz s’installe avec son père évoque celle des Chardons, où a vécu à l’époque le petit Martin Winckler. D’autres lieux de Pithiviers ne devraient d’ailleurs pas tarder à ressurgir du passé. L’écrivain désirant donner une suite à ce début de saga familiale qu’il entend mener jusqu’au début des années 80.

Mercredi, Martin Winckler était de retour chez lui, à Pithiviers, pour y dédicacer son nouveau livre, « Abraham et fils », mêlant imaginaire et autobiographie. ©France 3 centre-Val de Loire
Reportage de Hervé Kerrien et Pierre Lepais
Intervenants : Martin Winckler, auteur
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité