"Je veux mourir" : Alain Delon révèle des pensées suicidaires et reconnaît des violences conjugales devant les enquêteurs

Le Parisien / Aujourd'hui en France a révélé des extraits de l'audition de l'acteur devant les gendarmes d'Orléans. Alain Delon aurait affirmé vouloir "mourir" et aurait aussi reconnu des violences envers Hiromi Rollin.

C'est un nouvel épisode dans le feuilleton qui déchire la famille Delon. Ce mardi 23 janvier, le journal Le Parisien publie des extraits de l'audition de l'ancienne star du cinéma auprès des gendarmes de la section de recherche d'Orléans.

"La vie est finie"

Selon leur rapport, relayé par nos confrères, Alain Delon serait particulièrement affaibli. L'acteur se serait "assoupi à de nombreuses reprises" et "n'aurait a pas été en mesure de faire des phrases construites". Présenté à un médecin, il aurait également déclaré : "Je veux mourir, la vie est finie."

Il aurait également reconnu des violences à l'encontre d'Hiromi Rolin, dont le statut de "compagne" d'Alain Delon est contesté par les enfants de l'acteur. Questionné par les gendarmes pour savoir si cette ancienne collègue d'Alain Delon avait pu se montrer physiquement violente envers lui, l'acteur aurait répondu : "Oui, en réponse à mes frappes physiques. Quand elle m'énervait", avant de mimer le "geste d'une baffe".

Selon un courrier consulté par nos confrères et versé au dossier, Hiromi Rollin se serait plainte à une amie de comportements violents de la star envers elle. 

Guerre familiale

Depuis l'été 2023, la famille Delon se livre un conflit fraternel. Au cœur de ses invectives, le rôle supposé d'Hiromi Rollin auprès d'Alain Delon, présenté par l'ancien acteur comme sa "compagne" dans une interview à Paris Match, en 2021. 

Le 5 juillet 2023, le parquet de Montargis reçoit deux plaintes des enfants de l'acteur à l'encontre d'Hiromi Rollin. Une première plainte pour harcèlement moral, détournement de correspondances et maltraitance animale est déposée par Anthony, Anouchka et Alain-Fabien Delon contre Hiromi Rollin.

Mais le fils aîné de l'acteur dépose, en plus, une seconde plainte pour "violences volontaires et séquestration sur personne vulnérable, abus de faiblesse et harcèlement moral". Le jour même, Hiromi Rollin est expulsée de la maison de Douchy, sur demande écrite d'Alain Delon.

En retour, Hiromi Rolin dépose également plainte contre les enfants du comédien. Elle les accuse de violences lors de son expulsion, du vol de ses affaires à la même occasion et de dénonciation calomnieuse. 

Malgré les enquêtes et les auditions menées par les enquêteurs, il n'a pas été possible de prouver que Hiromi Rollin exploitait la vulnérabilité d'Alain Delon ou le harcelait moralement. En conséquence, la plainte déposée par les enfants de l'acteur a été abandonnée, tout comme celle de l'ancienne compagne de l'acteur. 

L'héritage en question

Cependant, les dissensions persistent parmi les enfants d'Alain Delon concernant l'héritage de la vedette. En ce début d'année 2024, le fils de l'acteur Anthony Delon a annoncé, dans une interview accordée à Paris Match, son intention de déposer une main courante contre sa sœur Anouchka Delon. Il lui reproche de lui avoir dissimulé l'évolution de la santé de leur père.

Choqué par le déballage médiatique orchestré par son fils Anthony, Alain Delon a décidé de porter plainte contre ce dernier en retour. Son avocat, Me Christophe Ayela, a annoncé cette décision dans un communiqué transmis à l'AFP le 4 janvier dernier, dénonçant des propos visant à "nuire" à la réputation d'Alain Delon et de sa fille Anouchka.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité