• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Fermeture d'Hitachi à Ardon : des élus reçus à Bercy

Les élus de la région se mobilisent pour sauver Hitachi à Ardon (Loiret)
Les élus de la région se mobilisent pour sauver Hitachi à Ardon (Loiret)

Après l'annonce du projet de fermeture de l'entreprise Hitachi d'Ardon dans le Loiret, les élus de la région se mobilisent. Quatre d'entre eux ont été reçus ce mercredi à Bercy par Christophe Sirugue, secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie

Par Elsa Cadier

Suite à l'annonce du projet de fermeture de l'entreprise Hitachi d'Ardon, les représentants de la Région (Harold Huwart, vice-président), du département (Frédéric Néraud, vice-président), de l'agglomération d'Orléans (Jacques Martinet, vice-président) et Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret, ont été reçus ce mercredi 12 octobre à Bercy, par Christophe Sirugue, secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie.

À l’initiative de Jean-Pierre SUEUR, M. Akira SHIMIZU, vice-président du groupe mondial HITACHI, avait préalablement rencontré le 7 octobre à Orléans, M. François BONNEAU, président du Conseil régional du Centre-Val de Loire, M. Charles-Éric LEMAIGNEN, président de la Communauté d’agglomération Orléans-Val de Loire, Mme Marianne DUBOIS, représentant M. Hugues SAURY, président du Conseil départemental du Loiret et lui-même.
Les mêmes élus, ainsi que M. Olivier CARRÉ, député-maire d’Orléans, avaient écrit à M. Toshiaki HIGASHIHARA, président-directeur général d’HITACHI, pour lui faire part de leurs vives préoccupations à la suite de la fermeture du site HITACHI d’Ardon, près d’Orléans et de leur vif souhait de voir le groupe HITACHI développer une autre activité – après celle des « disques durs » – dans l’agglomération d’Orléans.

A lire aussi

Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus