Football : Le club amateur de Saint-Pryvé Saint-Hilaire prépare la venue des pros de Toulouse en Coupe de France

Place ce week-end aux 32e de finale de la Coupe de France de football. Les deux clubs de la région encore en lice accueillent chacun un club de l'élite ce samedi 4 janvier. Tours (N3) reçoit Nîmes, Saint-Pryvé Saint-Hilaire (N2) prépare la venue de Toulouse, ambiance dans le Loiret...

Comme la saison passée, les pensionnaires de National 2 s'attaquent à un club de l'élite en Coupe de France.
Comme la saison passée, les pensionnaires de National 2 s'attaquent à un club de l'élite en Coupe de France. © Christelle Chapiotin, France Télévisions
La Coupe de France a ce côté magique de permettre aux joueurs amateurs de découvrir et cotôyer le très haut niveau. Les footballeurs de Saint-Pryvé Saint-Hilaire semblent avoir pris goût à cette ambiance si particulière.

Petit retour en arrière : décembre 2018, les joueurs de Baptiste Ridira, pensionnaires de National 2, créent l'exploit en éliminant les pros de Troyes (Ligue 2) lors du 8e tour de la Coupe de France. Leur parcours les mènera jusqu'en 16e de finale, et une sortie par la grande porte, après une défaite face à Rennes, club de Ligue 1.
 
Comme la saison passée, un club de l'élite se présente devant les Loirétains : Toulouse, lanterne rouge de Ligue 1 est l'adversaire de ces 32e de finale. Comme l'an passé, la rencontre est programmée dans le Loiret, mais cette fois, ce sera bien au stade du Grand Clos, et non à celui de la Source, fief de l'US Orléans, les deux co-présidents y tenaient, comme l'explique Jean-Bernard Legroux.

Nous voulons vraiment jouer chez nous, dans notre stade, devant notre public, 1700 personnes sur le bord du terrain, à 2,50m des pros de Toulouse.       

La Coupe de France, c'est un cadeau à partager avec tout le club, les jeunes, et les quelques 50 bénévoles qui seront à pied d'oeuvre ce week-end. Le club de l'USO apportera un soutien logistique, sur le plan de la sécurité notamment. 

 

Rester dans sa bulle

Fort de sa petite expérience, le club veut se préparer dans les meilleures conditions pour cette échéance : un seul entraînement ouvert à la presse la semaine de l'événement, et une personne pour centraliser toutes les demandes des médias.
 

Tous les discours vont dans le même sens : l'objectif, c'est le championnat, le maintien en National 2, le reste, ce n'est que du bonus. Baptiste Ridira n'a que très légèrement modifié son plan d'entrainement :

Sans la Coupe de France, nous aurions certainement disputé un match de préparation ce week-end. Il faut profiter de l'événement mais garder un peu de fraîcheur mentale en vue du championnat.

Le maître mot, c'est l'humilité, garder les pieds sur terre, sans s'interdire le droit de rêver. Chaque rencontre est préparée dans l'optique de la gagne. Il y a trois niveaux d'écart avec Toulouse, lanterne rouge de Ligue 1, mais les joueurs sont prêts à s'engouffrer dans la moindre brèche, avec l'appui de leurs supporters.


Objectif guichets fermés

En milieu de semaine, ne restait qu'une trentaine de places à vendre. Deux permanences sont prévues en cette fin de semaine au club, la dernière ce vendredi de 17h à 19h. Objectif, tout vendre avant le jour J.

La rencontre est programmée ce samedi 4 janvier à 18h au stade du Grand Clos. Il risque d'y avoir un peu de monde aux abords du stade. Le club a diffusé quelques infos pratiques sur les réseaux sociaux.

 

             






 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport coupe de france