• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Le changement d'heure, c'est cette nuit. A vos horloges !

Le changement d'heure c'est maintenant / © F3 Centre
Le changement d'heure c'est maintenant / © F3 Centre

A deux heures du matin, il sera 3 heures. La nuit prochaine, nous passons à l'heure d'été, soit une heure de sommeil en moins. Il y en a à qui ce changement donne plus de travail : les bénévoles du musée horloger de Lorris dans le Loiret vont devoir remettre toutes les pendules à l'heure.

Par Elsa Cadier

Une heure de sommeil en moins dans la nuit de samedi à dimanche

Depuis plus de 30 ans, c'est le même rituel : en automne et au printemps, on change d'heure et il faut régler ses montres. Instituée, suite au premier choc pétrolier , cette transition horaire a été mise en place pour économiser de l’énergie en faisant correspondre l’activité humaine avec l’ensoleillement (le changement d’heure a permis d’économiser 440 GWh en éclairage en 2009). Selon une étude, les rythmes de sommeil et d'activité s'adaptent facilement au changement d'heure à l'automne. En revanche, l’adaptation à l’heure d’été est plus problématique : les personnes ayant tendance à aller au lit plus tard et à se lever plus tard (à chronotype tardif) sont particulièrement perturbées par ce changement. Les caractéristiques de leurs activités journalières sont très perturbées.

Remettre les pendules à l'heure

Il y en a d'autres à qui le changement d'heure donne un peu plus de travail : les amoureux de montres et d'horloges. Au musée d'horlogerie de Lorris dans le Loiret par exemple, les petites mains bénévoles doivent changer la moitié des pièces car plusieurs centaines sont encore en fonctionnement.

Alors n'oubliez pas, si vous possédez encore des montres ou des horloges d'époque, de remonter vos coucous. 

Reportage dans le 19/20 de Julien Bernier

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus