Loiret : les mesures de restrictions des usages de l'eau appliquées à partir du 9 juillet dans le département

La préfecture du Loiret a émis un arrêté pour prendre des mesures de restrictions des usages de l'eau en raison d'un état de sécheresse noté dans le département. Ces restrictions sont effectives pendant 24 ou 48 heures selon la gravité

Des restrictions d'arrosage en vigueur dans le Loiret
Des restrictions d'arrosage en vigueur dans le Loiret © Maxppp/Bruno Levesque
© Préfecture du Loiret



En raison de l’état des ressources en eau, la préfecture du Loiret a pris des mesures de limitation des usages. Elles sont effectives à partir du 9 juillet pendant 24 ou 48h00 selon la gravité. Les relevés de débits réalisés fin juin 2020 montrent en effet une aggravation de la sécheresse dans le département. Plusieurs cours d’eau ont même franchi des seuils de sécheresse

L'état d'alerte des cours d'eau du Loiret

• Débit inférieur au seuil d’alerte : Betz, Aveyron, Loing amont et Aquiaulne.
• Débit inférieur au seuil d’alerte renforcée : Puiseaux, Bezonde, Bonnée, Bec d’Able, Sange.
• Débits inférieurs au seuil de crise : Solin, Vernisson, Milleron, Avenelle, Ru du Pont Chevron, Trézée, Dhuy, Cosson, Loiret-Dhuy.
 

Diminution des prélèvements pour l’irrigation

Sur la Beauce, dans le secteur du Montargois, la situation est en alerte renforcée. Les prélèvements dans l’aquifère de Beauce sont interdits du dimanche 08h00 au lundi 08h00 (soit 24 heures).
Sur les bassins du Puiseaux, de la Bezonde et de la Bonnée, en situation d’alerte renforcée, les prélèvements en cours d’eau et nappe d’accompagnement sont diminués de 40 %.
• Sur les bassins du Solin et du Vernisson, en situation de crise, les prélèvements en cours d’eau et nappes d’accompagnement sont interdits.

Hors Beauce, sur l’Aquiaulne en situation d’alerte, les prélèvements en cours d’eau et nappe d’accompagnement sont diminués de 20 %.
Sur le Bec d’Able et la Sange, en situation d’alerte renforcée, les prélèvements en cours d’eau et nappe d’accompagnement sont diminués de 40 %.
Sur l’Avenelle, le Ru du Pont Chevron, la Trézée, le Dhuy et le Cosson, en situation de crise, les prélèvements en cours d’eau et nappe d’accompagnement sont interdits.
Sur le Betz, l’Aveyron et le Loing amont, en situation d’alerte, les prélèvements en cours d’eau et nappe d’accompagnement sont diminués de 20 %. Les prélèvements en eaux souterraines en relation avec la nappe de la Craie sont interdits du dimanche 08h00 au lundi 08h00 (soit 24 heures).
•Sur le Milleron, en situation de crise, les prélèvements les prélèvements en cours d’eau et nappe d’accompagnement sont interdits. Les prélèvements en eaux souterraines en relation avec la nappe de la Craie sont interdits du samedi 08h00 au lundi 08h00 (soit 48 heures).

Restrictions pour le grand public

Pour le grand public, les principales mesures portent sur des limitations, en cas d'alerte, et d'interdiction en cas d'alerte renforcée ou de crise, d’arrosage des pelouses, des jardins potagers dans la journée, ainsi que sur l’interdiction de remplir les piscines.

Le remplissage des étangs est également interdit. L’attention des collectivités et industriels est également attirée sur les conditions de rejet qui doivent faire l’objet d’une surveillance accrue pour éviter tout impact immédiat sur le cours d’eau et la vie piscicole. L’usage des réseaux d’eau potable, ressource à protéger en priorité, fait l’objet de mesures de limitation ou d’interdiction qui ont été précisées ou étendues.

►Les arrêtés préfectoraux sont consultables dans les mairies concernées ou sur Internet (www.loiret.gouv.fr ou www.propluvia.developpement-durable.gouv.fr).
 

Les niveaux de restriction en cas de sécheresse

Quatre niveaux de limitation ont été définis par le gouvernement : vigilance, alerte, crise et crise renforcée.
Les mesures de limitation des prélèvements sont progressives et adaptées aux différents usagers :
 
•Usages domestiques : sensibilisation, puis limitation de plus en plus forte des prélèvements pour l’arrosage des pelouses, des espaces verts, le lavage des voitures, le remplissage des piscines jusqu’à l’interdiction totale de ce type d’utilisation (hors usage eau potable).

•Agriculture (80% des prélèvements entre juin et août) : interdiction d’irriguer 1 jour par semaine, plusieurs jours par semaine ou à certaines heures jusqu’à l’interdiction totale de l’irrigation ;

•Industrie : mesures spécifiques sur les unités les plus consommatrices pour imposer une réduction progressive d’activité, le recyclage de certaines eaux de nettoyage, la modification de certains modes opératoires.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter