Centre-Val de Loire : 4 départements classés en zone probable et durable de sécheresse

Selon le ministère de la Transition écologique et solidaire, plus de la moitié des départements français risquent de connaître une sécheresse cet été. Quatre départements de la région Centre-Val de Loire ont été classés en zone "probable" de sécheresse et un en zone "possible"

L'Indre
L'Indre © F3CVdL

53 départements français risquent de connaître une sécheresse cet été. La période devrait pourtant s'avérer moins sèche au niveau national qu'en 2019 (au plus fort de la canicule estivale, quatre-vingt-huit départements avaient été placés sous surveillance assortie parfois de restrictions sévères dans l'usage de l'eau). En Centre-Val de Loire, cette vigilance concerne cinq départements. 

Une carte répertorie les départements par couleur

Face au risque de sécheresse et à la demande d’Emmanuelle Wargon, secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire le ministère a dévoilé le 15 mai dernier une carte, répertoriant les départements concernés classés en zone "possible, probable ou très probable". Cette carte résulte des données associées de Météo France, du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) et des mesures effectuées par EDF sur ses barrages dans le but d'instaurer une veille des eaux pour surveiller la sécheresse à la veille de l'été. La classification, mise à jour régulièrement, se base sur :  le niveau des nappes phréatiques, les débits fluviaux et les prévisions de Météo France. Ces travaux ont permis d’identifier les territoires qui présentent les probabilités les plus fortes de rencontrer des pénuries d’eau d’ici la fin de l’été et ainsi d’anticiper ces situations. 

© Ministère de la Transition écologique

Quatre départements du Centre-Val de Loire en risque probable de sécheresse

Au total, onze départements ont été classés en zone de "très probable et durable" sécheresse. Vingt-quatre autres départements s'y ajoutent, classé en zone probable de sécheresse dont le Loiret, le Loir-et-Cher, le Cher en l'Indre-et-Loire, en Centre-Val de Loire. L'Indre est classée en zone "possible", la sécheresse étant estimée encore incertaine. En regardant de plus près, on s'aperçoit que la moitié de la France est déjà sous alerte. 

Le croissant de la sécheresse s'étend

 

Une sécheresse moins importante qu'en 2019

D'après les données du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), la plupart des nappes phréatiques se sont rechargées correctement, contrairement à l'an dernier avec un hiver très sec. 

En revanche, si l'eau est présente sous terre, elle commence déjà à se raréfier en surface, avec des vigilances sécheresse. Dans le dernier bulletin de situation hydrologique de Météo France datant du premier juin, Météo France explique que le déficit pluviométrique est de 10 % de la plupart des cours d'eau. Ce déficit pluviométrique, associé à des températures élevées et à un ensoleillement remarquable, a contribué à un net assèchement des sols superficiels. Une majorité du territoire français aborde donc l'été avec un sol plus sec que d'habitude. 

►Pour s'informer quotidiennement : www.info-secheresse.fr

Les niveaux de restriction en cas de sécheresse

Quatre niveaux de limitation ont été définis par le gouvernement : vigilance, alerte, crise et crise renforcée.
Les mesures de limitation des prélèvements sont progressives et adaptées aux différents usagers :
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement sécheresse météo
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter