Cet article date de plus de 3 ans

Election législative partielle de Montargis : les candidats sur la ligne de départ

Les électeurs de la quatrième circonscription du Loiret vont revoter les 18 et 25 mars prochain. Les noms des candidats sont désormais connus. Douze prétendants contre onze en juin dernier.

© E.C
Un coup de tonnerre politique. En décembre dernier, le Conseil constitutionnel avait décidé d'annuler la réélection de Jean-Pierre Door comme député de la quatrième circonscription du Loiret.
L'institution avait notamment estimé que des messages sur la page Facebook du candidat Les Républicains, le dimanche du deuxième tour, étaient "de nature à altérer la sincérité du scrutin". Cette décision faisait suite au recours formulé par Mélusine Harlé, candidate (LREM) battue de seulement 8 voix au deuxième tour.
Résultat après l'invalidation de l’élection de Jean-Pierre Door, les habitants du Montargois sont donc appelés à nouveau aux urnes les 18 et 25 mars prochain.

Douze sur la ligne de départ

Le dépôt des candidatures s'est achevé vendredi 23 février en préfecture. Il y aura douze candidats contre onze en juin dernier.
Sans surprise le maire de Montargis Jean-Pierre Door (LR) est candidat. Pour La République en Marche, son challenger Mélusine Harlé se représente elle aussi : en juin dernier elle avait terminée deuxième du scrutin, à seulement huit voix d'écarts avec Jean Pierre Door.
De son côté le Front National représente Ludovic Marchetti. En revanche, la France Insoumise a décidé cette fois ci de présenter un candidat : Il s'agit de Jérôme Schmitt.  

Liste définitive



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique société élections législatives élections