Percutée par un véhicule d'auto-école : une enfant de six ans dans un état grave

Une voiture d'auto-école a violemment percuté une enfant de six ans qui se rendait en classe ce vendredi 5 avril à Cepoy dans le Loiret. L'enfant souffre d'un traumatisme crânien et de multiples fractures, mais ses jours ne sont pas en danger.

Il était 8h30 ce matin lorsque s'est produit le dramatique accident. Une voiture d'auto-école s'engageait dans un rond-point quand, pour une raison inconnue, cette dernière a foncé dans un mur d'habitation et a violemment percuté une enfant qui se trouvait sur le trottoir entre le mur et la chaussée.

Âgée de six ans, la petite fille se rendait à l'école accompagnée par l'un de ses parents lorsque la voiture lui a foncé dessus. Consciente après l'accident, mais blessée à la tête et à la jambe, elle a été prise en charge par les pompiers et le SAMU, et transportée en état d'urgence absolue au CHU d'Orléans. "Elle souffre d'un important traumatisme crânien et de multiples fractures, mais son pronostic vital n'est pas engagé", rassure Jean-Cédric Gaux, le Procureur de la République de Montargis, joint par téléphone.

"Une accélération subite et inexpliquée"

C'est une élève de l'auto-école, en pleine leçon de conduite, qui se trouvait au volant du véhicule au moment des faits. Pour l'heure, aucun élément ne permet de savoir pourquoi le cours a viré au drame, mais de nombreux témoins sur place "font état d'une accélération subite et inexpliquée" du véhicule, relate le Procureur.

L'émotion est grande à Cepoy, d'autant que l'accident a eu lieu à une heure de grand passage, au moment où les enfants se rendent à l'école. Un grand nombre d'entre eux, mais aussi de parents et de personnel scolaire et de mairie en charge de la sécurisation des passages piétons, ont donc été témoins du drame. Le sous-préfet et l'inspecteur académique de Montargis se sont rendus sur place et une cellule psychologique a été mise en place afin de leur apporter un soutien.

Une enquête pour blessures involontaires aggravées par conducteur a été ouverte par le parquet de Montargis et confiée à la brigade de gendarmerie de Ferrières-en-Gâtinais. Le véhicule d'auto-école a lui été saisi pour expertise.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité