Un bouc interpellé par les gendarmes après avoir semé la pagaille sur l'autoroute

Un bouc nain "vif et intelligent", régulièrement signalé par des automobilistes de l'A71 près d'Olivet, a échappé pendant de longs mois aux gendarmes du Loiret. Il a finalement été capturé par les militaires ce lundi 13 février.

Il était en vadrouille depuis juillet 2022. Il a enfin pu être interpellé. Lui, c'est un bouc nain, qui semble avoir miraculeusement échappé à un accident de la route depuis plus de six mois. Car, depuis l'été 2022, l'animal était signalé par de nombreux automobilistes de l'A71 du côté d'Olivet, narguant les gendarmes qui tentaient tout pour le capturer.

"Il ne s'en est jamais laissé conter, ni l'orge, ni les manœuvres d'encerclement n'ont eu de succès", écrit sur Facebook la gendarmerie du Loiret. Le bouc, "vif et intelligent", échappait constamment aux militaires, "passant à son gré dans et hors du secteur autoroutier, rendant la traque particulièrement complexe".

La grande vadrouille

À cas de force majeure, opération d'ampleur : la gendarmerie explique avoir dû se coordonner avec la municipalité d'Olivet et l'association "Moutons et compagnie" pour capturer l'animal. Une cage garnie d'orge, "dont raffolent les boucs", est installée sous un pont le 3 février.

Ce lundi 13 février, le piège a fonctionné. "La cavale du bouc nain est terminée", se félicite la gendarmerie. L'animal logera désormais au Domaine du Donjon, à Olivet. Pas rancuniers, les forces de l'ordre lui souhaitent "une belle et longue vie avec de l'orge à volonté."