CARTE. Marchés de Noël : comment les villes s'adaptent à la flambée des prix de l'énergie ?

Publié le
Écrit par Camille Verkest .

Les animations des fêtes de fin d'année arrivent dans de nombreuses villes en région Centre-Val de Loire. La hausse des prix de l'énergie oblige les communes à s'adapter, ou pas.

Flambée des prix de l'énergie et fêtes de fin d'année, les municipalités ont présenté leurs mesures pour réduire leur consommation énergétique tout en maintenant leurs animations de Noël, les marchés de Noël notamment. Certaines villes jouent le jeu comme Tours, Orléans, Châteauroux ou Blois, et ont même communiqué sur leurs efforts.

Certaines villes font des efforts

Dans le Loiret, Orléans a réduit l'éclairage de ses décorations de Noël d'une semaine par rapport à l'année dernière. L'allumage est prévu du 24 novembre 2022 au 2 janvier 2023. Certains éclairages du marché de Noël ont été passés en LED, l'éclairage du marché sera réduit de 17h à 20h30 et 21h30 le samedi.

"C'est important d'être exemplaire en la matière. On demande à chacun d'être partie prenante dans cette sobriété énergétique. Les collectivités doivent participer à cet effort, qui à son échelle est générateur d'économies beaucoup plus importantes" précise la mairie d'Orléans. "C'est à la fois pour l'environnement et le porte-monnaie", conclue t-elle. 

De plus, la grande roue ne sera plus illuminée toute la journée mais seulement de la tombée de la nuit à 20h30 et l'éclairage de la cathédrale s'arrêtera à 20h contre 21h30 auparavant.

D'ici 2030, Orléans Métropole souhaite réduire sa consommation d'énergie de 26%, multiplier ses productions d'énergies renouvelables par deux et diviser ses émissions de gaz à effet de serre par deux.

"Faire des efforts était une évidence"

Pour son marché de Noël "station de sports d'hiver" du 25 novembre au 24 décembre, la mairie d'Orléans n'installera pas de patinoire et privilégiera des pistes et de curling sans glace. Montargis a aussi décidé de ne pas installer de patinoire.

Sur le même modèle, le marché de Noël de Tours du 25 novembre au 30 décembre 2022 retire sa patinoire pour une piste de patinage à roulettes.

"Nous étions déjà dans une optique d'économie d'énergie. Vu le contexte de prix de l'énergie et leur impact sur les budgets des collectivités, faire des efforts était une évidence", selon Martin Cohen, adjoint au maire de Tours, délégué à la transition écologique. 

La mairie de Tours a décidé de ne plus allumer les illuminations de Noël le matin mais seulement de 17h à minuit. Auparavant, les illuminations étaient allumées jusqu'à une heure du matin. Le "relamping" (changement des éclairages) en leds est aussi lancé, à ce jour un tiers du parc de la ville a été changé.

Interrogé sur l'importance de jouer le jeu de la sobriété énergétique et des mesures à prendre, Martin Cohen répond : "cela fait partie de mon engagement politique, si je me suis engagé en 2020, c'était aussi pour porter des actions d'économie d'énergie, de réductions des gaz à effet de serre. La collectivité a un rôle très important d'exemplarité, de donner envie au reste de la population et aux acteurs du territoire de faire des économies d'énergie".

Un geste écologique, mais aussi financier

En effet, le contexte de forte augmentation oblige les collectivités à prendre de nouvelles mesures. Par ailleurs, le budget de l'énergie de la ville a quasiment triplé depuis juin 2022 passant de 4 millions d'euros de budget à une dizaine de millions d'euros. "On espère que les actions mises en place permettront de baisser à minima de 500 000€ la facture, si possible un million d'euros", ajoute Martin Cohen. 

Quant à eux, les marchés de Noël de Blois (le 10 décembre) et Romorantin-Lanthenay (du 3 au 24 décembre) ont respectivement changés leurs éclairages de Noël et réduit leurs temps d'illuminations de deux semaines par rapport à l'année dernière. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité