Festival de Loire à Orléans : un équipage bloqué au barrage de St Laurent-des-Eaux

Festival de Loire : "La Syvile" a dû surmonter le barrage de St Laurent-des-Eaux pour continuer son périple jusqu'à Orléans. / © France 3 CVDL
Festival de Loire : "La Syvile" a dû surmonter le barrage de St Laurent-des-Eaux pour continuer son périple jusqu'à Orléans. / © France 3 CVDL

Le Festival de Loire débute dans dix jours à Orléans. Certains mariniers ont commencé à remonter le fleuve royal pour participer à ce grand rassemblement fluvial. A hauteur de la centrale nucléaire de St Laurent-des-Eaux, l'équipage de la Syvile" a dû surmonter un barrage... 

Par Ch.L

La "Syvile" est partie de Rochecorbon en Touraine à destination des quais d'Orléans. Une petite centaine de kilomètres à remonter sur la Loire avec un obstacle insurmontable: le barrage de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher). Il est le seul aménagement, entre l'Europe et l'Atlantique qui ne propose pas de franchissement des bâteaux traditionels de Loire. 

"Il y a deux ans, les bâteaux Polonais ont parcouru 5 000 kilomètres via les canaux pour venir au Festival de Loire. Et nous, nous sommes bloqués à Saint Laurent-des-Eaux" soupire Clément Sirgue. Car le barrage interdit de passer par l'eau. Sur la berge, "il existe bien une cale pour laisser passer une barque mais rien pour les bateaux traditionnels."

L'équipage de la "Syvile" a dû retrousser les manches. Pendant des heures, dimanche, ils ont tenté de frayer un passage en bord de Loire pour franchir malgré tout cette barrière. Il a fallu hisser le bateau hors de l'eau sur des rondins puis le transporter au-delà du barrage... Un déplacement titanesque qui aurait pu s'éterniser sans l'aide - inespérée - d'un agriculteur. 

►vidéo : reportage à St Laurent-des-Eaux realisé les 7&8 septembre 

►Suivez l'actualité du Festival de Loire  (18-22 septembre 2019) 


 

Sur le même sujet

Les + Lus