Football : L'US Orléans invite son manager général, Anthar Yahia, à partir

Anthar Yahia est-il allé trop loin dans ces prérogatives ? / © Eric Malot / MaxPPP
Anthar Yahia est-il allé trop loin dans ces prérogatives ? / © Eric Malot / MaxPPP

La direction de l'US Orléans, actuellement dernier de Ligue 2, a décidé de mettre un terme au contrat de son manager général, Anthar Yahia. Ce sont nos confrères de la République du Centre qui ont révélé cette information à l'issue du dernier conseil d'administration du club.

Par Benoit Bruere

C'était devenu un secret de polichinelle, les relations entre la direction du club orléanais et Anthar Yahia étaient exécrables depuis le début de l'année. Dans la ville, place du Martroi, le manager général faisait beaucoup parler de lui ces dernières semaines, pour ne pas dire ces derniers mois. Anthar Yahia n'est plus en odeur de sainteté. Il faut dire que son recrutement estival et ses choix sportifs sont largement remis en cause au vu de la position très inconfortable actuel du club (dernier de Ligue 2).

Une clause sur la revente des joueurs dans son contrat

Sans l'accord de l'entraîneur, Didier Ollé-Nicolle, Anthar Yahia a laissé partir des joueurs importants qui ont construit le beau parcours de l'an passé. Des joueurs qui avaient été essentiels et qui avaient permis à l'USO de finir huitième du classement de Ligue 2. Mais rien de surprenant à la lecture de certains éléments de son contrat : Anthar Yahia dispose d’une clause lui permettant de toucher des commissions sur les ventes des joueurs de l’US Orléans depuis sa prise de fonction en janvier 2017. 

Des relations particulières en interne

Mais ce ne serait pas tout. Plus grave, en interne, Anthar Yahia aurait eu des comportements d'ordre privé difficilement acceptables pour la direction du club. Dans ce contexte, et alors qu'il était pris en grippe par une partie des supporters, la direction a donc décidé de l'inviter à partir. Mais comme il est en contrat à durée indéterminée, cela ne va pas se faire du jour au lendemain, les négociations pourraient durer. Contactés, ni la direction du club, ni l'entourage sportif, n'ont souhaité répondre à nos questions et confirmer l'hypothèse de ce départ. Une chose est sûre, l'équilibre du club a largement été remis en cause depuis son arrivée en provenance du SCO d'Angers en janvier 2017. A quatre points du premier non relégable, l'US Orléans tentera de sortir de l'ornière, vendredi 22 novembre face à Valenciennes.

Sur le même sujet

Les + Lus