Cet article date de plus de 4 ans

Opération-escargot des forains à Orléans

Une quarantaine de forains ont participé ce jeudi à une opération-escargot sur l'A10 depuis Orléans. Il s'agit d'un mouvement national qui se déroulait aussi à Paris. Les forains réclament de rester dans le centre des villes ainsi que de nouvelles conditions d'exercices pour leur profession
Opération-escargot jeudi matin des forains sur l'A71, puis l'A10 en direction d'Artenay (Loiret) - 26 mai 2016
Opération-escargot jeudi matin des forains sur l'A71, puis l'A10 en direction d'Artenay (Loiret) - 26 mai 2016 © A.Darblade
L'opération-escargot a débuté vers 10h jeudi matin sur l'A10 à hauteur d'Orléans. Quarante-cinq camions conduits par des forains ont roulé au ralenti jusqu'à la ville d'Artenay située à une trentaine de kilomètres au nord de la capitale régionale. Occasionnant des bouchons à certains endroits. 

Les forains veulent que les fêtes foraines restent en centre-ville alors que de plus en plus de maires veulent qu'ils s'installent en périphérie. Travailleurs indépendants, les propriétaires des attractions foraines revendiquent encore d'être rattachés au ministère de la Culture et réclament un taux de TVA à 5 %. Parmi leurs revendications, il y a aussi celle qui concerne le permis poids-lourd  et pour laquelle ils aimeraient obtenir une dérogation pour pouvoir le passer dès l'âge de 18 ans. 

Opération similaire à Paris

Quelque 250 camions de forains selon la préfecture de police, deux fois plus selon les manifestants, se sont retrouvés ce matin sur le périphérique parisien pour une opération escargot. 

video : reportage de Th.Mbaka et A.Darblade
durée de la vidéo: 01 min 51
Opération-escargot des forains à Orléans ©France Centre-VDL


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social économie social gens du voyage société