Orléans : des fans de Michael Jackson attaquent les témoins du documentaire “Leaving Neverland”

Michael Jackson, en 1996, à Singapour. / © ROSLAN RAHMAN / AFP
Michael Jackson, en 1996, à Singapour. / © ROSLAN RAHMAN / AFP

Diffusé en mars 2019 sur M6, le documentaire américain collecte des témoignages accusant le chanteur de pédophilie. Des associations de fans veulent défendre sa mémoire. 

Par Yacha Hajzler

Jeudi 4 juillet, à Orléans, se déroulera un procès pour l'honneur d'un mort que ses défenseurs n'ont jamais connu. Trois associations de fans de Michael Jackson assignent devant le tribunal d'instance d'Orléans les témoins du documentaire "Leaving Neverland"

Diffusé initialement sur HBO, puis sur M6 en mars, le film recueille le récit de deux hommes, Wade Robson et James Safechuck, qui affirment avoir été victimes d'abus sexuels répétés de la part du chanteur lorsqu'ils étaient mineurs, dans sa propriété de Los Angeles. De son vivant, Michael Jackson avait déjà démenti des accusations de pédophilie, et avait été acquitté lors de son procès, en 2005. 
 

Atteinte à la mémoire d'un mort


Trois associations dont la Michael Jackson Community, basée à Saint-Maurice-sur-Fessard (Loiret) accusent Robson et Safechuck "d'atteinte grave et caractérisée à la mémoire d'un mort""L'image du défunt est atteinte, de même que toute la communauté des fans de Michael Jackson", estime Me Ludot, l'avocat des plaignants. Ceux-ci réclament un euro symbolique, se concentrant sur une "condamnation de principe". Les deux témoins accusés ne seront pas présents à l'audience. 

En 2013, les mêmes associations avaient déjà poursuivi le médecin de la star, le Dr Conrad Murray, qui lui avait administré un puissant antalgique, le propofol, à une dose qui a provoqué la crise cardiaque.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus