Orléans : Francky, DJ confiné, se met aux platines tous les jours sur les réseaux sociaux pour mettre l'ambiance

Après la fermeture de sa discothèque pour cause de coronavirus, Franck Lemaire, DJ confiné chez lui, anime les journées de nombreuses personnes par le biais des réseaux sociaux. Le succès de ses séances de mix en live dépasse les limtes de la région, il en est le premier surpris, et ravi.

Il a pris un gros coup sur la tête quand il a appris l'obligation de fermer sa discothèque à Chaingy, près d'Orléans, le 17 mars dernier. Comme beaucoup, Franck Lemaire se retrouve chez lui, confiné, après le passage au stade 3 de l'épidémie de coronavirus.
 
Comme beaucoup également, il s'ennuie, et essaie de se changer les idées, avec les moyens du bord. Il avait décidé de travailler quelques sons pour lui, puis de les mettre en lien sur les réseaux sociaux, avant d'avoir l'idée de les proposer en direct sur Facebook :

La première fois, j'ai fait ça pour me marrer, et quand j'ai vu toutes les réactions et les commentaires, j'ai décidé de continuer.

Rendez-vous fixé tous les jours, entre 11h et midi, DJ Francky derrière ses platines, enchaîne les musiques, pas ou peu de nouveautés, mais des titres qui rappellent quelques souvenirs, ou qui font sourire.


"J'essaie d'envoyer du positif"

Durant ses séances quotidiennes, le DJ répond et discute avec ceux qui le suivent, relaie quelques messages. Ce samedi 21 mars par exemple, il aura une pensée pour l'association "Espoir 21", en cette journée mondiale de la trisomie 21.
 
Garder la pêche et le sourire, penser à autre chose, et amener un peu de bonne humeur, c'est là tout son objectif, et le succès est au rendez-vous, le public en redemande.
En ce samedi, traditionnel jour de sortie, une séance nocturne est prévue, à partir de 21h30, toujours en live sur les réseaux, en espérant que son appartement soit bien insonorisé...
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité